Festival National du Film à Hyères : Quand cinéma rime avec argent

 |   |  610  mots
Au-delà de la reconnaissance offerte aux 22 courts-métrages qui seront présentés au jury du festival, dont la 11e édition se tiendra du 17 au 21 septembre prochain, l'objectif de la manifestation est de promouvoir les tournages en région.


"Le principal objectif de ce festival est économique. Il s'agit de permettre aux professionnels du cinéma de trouver des financements, des talents, des lieux de tournage... au travers des rencontres", pose Franck Pardo, le président-fondateur de l'association Ciné Ma Région, organisatrice de la 11e édition du Festival National du Film à Hyères du 17 au 21 septembre prochain. "Le cinéma est un monde d'expression. Organiser ce type d'événement est une forme de communication, indirecte, mais qui génère des impacts réels." Chef d'entreprise varois, Franck Pardo, fondateur de la société France Image Production (800 K€ de CA, 5 permanents et 30 intermittents), spécialisée dans la production de films institutionnels, et de l'agence événementielle L'Impressionniste (800 K€ de CA et 5 collaborateurs), a créé l'association loi 1901 Ciné Ma Région en 1999. Durant sept ans, l'association a organisé un Festival national de films à Gruissan, dans l'Aude, avant de prendre ses quartiers à Hyères-les-Palmiers en 2011.

Travelling avant

Chaque année, ce festival met en compétition 22 films venant de toutes les régions françaises, avec deux seules contraintes : présenter des courts-métrages (d'une durée inférieure à 30 minutes) et avoir reçu le soutien d'une collectivité. Il permet de mettre en valeur des jeunes cinéastes et acteurs français et de promouvoir les tournages en région. En 2001, on a ainsi pu voir Cécile de France dans Le Mariage en papier de Stéphane Duvivier et en 2003, Mélanie Thierry dans Ne m'appelle plus BB d'Olga Gambis, deux courts-métrages lauréats d'un premier prix du Festival national du film. Parrainé cette année par le comédien et humoriste Daniel Prévost (Le dîner de cons, La vérité si je mens 2...), qui reprend le flambeau du réalisateur et scénariste Georges Lautner décédé en novembre 2013, le festival a présélectionné les 22 films parmi 150 reçus. Ils seront présentés à un jury composé de professionnels et présidé par le réalisateur et scénariste Gabriel Aghion (Pédale Douce, Absolument Fabuleux, Belle Maman...). Le budget 2014 avoisine les 360 K€, dont 135 K€ de subventions.
"Aujourd'hui, l'organisation tient à l'implication des bénévoles mais il faut trouver de nouvelles sources de financement pour se professionnaliser, et notamment parvenir à salarier des gens à l'année. Il nous faut aussi une forte volonté politique", indique Franck Pardo. Un petit message à l'intention du nouveau maire d'Hyères, Jean-Pierre Giran, successeur de Jacques Politi, qui avait fait venir le festival à Hyères en 2011.


Près de 7 M€ de retombées directes

En attendant, le festival participe au développement de la manne cinématographique dans le Var. Selon les chiffres de la Commission du film du Var (financée par le Conseil général, la CCI, la ville de Saint-Tropez et la Région), en charge de l'accueil et de la promotion des ressources locales pour capter les tournages, le département a accueilli 50 productions en 2013, dont Les vacances du petit Nicolas, La liste de mes envies, The Bachelor ou La Maison préférée des français. "Chaque année, nous envoyons plus de 20 000 photos aux productions à la recherche de lieux de tournage et nous traitons 200 demandes de production par an", précise Michel Brossol, le directeur de la commission. En 2013, les tournages ont généré localement plus de 6,5 M€ de retombées économiques directes et 15 M€ de façon indirecte. Le Golfe de Saint-Tropez est le premier bénéficiaire des retombées directes avec 2,22 M€.


Charlotte HENRY

Photo : En 2013, les tournages ont généré localement plus de 6,5 M€ de retombées économiques directes.

© Michel Brussol, Commission du Film du Var

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :