Le MCABH, ce lien particulier entre la Côte d'Azur et Monaco

 |   |  525  mots
Monaco et la Côte d'Azur continuent de lisser des liens business, notamment grâce au MCABH.
Monaco et la Côte d'Azur continuent de lisser des liens business, notamment grâce au MCABH. (Crédits : DR)
Le Monaco Côte d'Azur Business Hub, association portée par des entrepreneurs de la Principauté et de Sophia-Antipolis, joue les entremetteurs côté affaires. Question d'attractivité et de performance réciproque.

On connaît l'accélérateur de start-ups. Il y a aussi l'accélérateur de projets. Une mission pas impossible du tout que ce sont auto-confié trois entrepreneurs locaux, Yannick Quentel - qui préside le MCABH - Hervé Barbat et Hervé Mangot, respectivement directeur du développement à Monaco Telecom, entrepreneurs monégasque et azuréen et qui a pour ambition de faire se rencontrer les PME, start-up, grandes entreprises internationales et entreprises de services numériques disposées de chaque côté de la frontière. Toutes ayant évidemment, des velléités de croissance.

Nous sommes alors en 2013. C'est le moment où Monaco prend des mesures favorisant l'installation des entrepreneurs sur son Rocher. C'est aussi le moment où la French Tech en est à ses balbutiements. On va dire que le timing s'y prêtait. Les mentalités aussi.

Effet d'entraînement

L'initiative, en tout cas, répond assez vite à un vrai besoin. Il en faut pour preuve la signature l'an dernier d'une convention avec la Métropole Nice Côte d'Azur que préside Christian Estrosi, ce qui signifie que l'idée n'est pas tout fait mauvaise ni inutile. Le réseau, peu à peu, prend de l'ampleur. Certaines entreprises timides de la technopôle sophipolitaine finissent par se rendre compte des opportunités que représentent les entreprises installées sur le territoire monégasque. Et vice-versa. Le côté technologique de Sophia-Antipolis rajoute une couche d'innovation qui va bien. Près de trois ans après sa naissance, le Monaco Côte d'Azur Business Hub continue d'être "une courroie de transmission", dit Yannick Quentel.

"On redécouvre que Monaco possède des compétences particulières. Nous avons de chaque côté de la frontière des atouts exceptionnels et des possibilités de collaboration sur des sujets tels que le spatial par exemple".

Car la Principauté possède aussi des compétences dans ce domaine et la labellisation Booster PACA, obtenue il y a quelques semaines visant favoriser les synergies entre les acteurs de ce secteur ainsi que ceux de la géolocalisation et de la sécurité, va évidemment avoir un effet d'entraînement. Concrètement, nombre d'entreprises des deux territoires ont déjà noué et renforcé des liens, tous secteurs confondus bien sûr.

Connaissance terrain

Le MCABH regroupe actuellement une centaine de membres.

"Nous animons des séances de networking, nous mettons en avant les solutions qui existent pour développer les start-ups. Nous sommes sur le terrain donc nous appréhendons les tendances", souligne Yannick Quentel.

C'est comme cela que le Monaco Côte d'Azur Business Hub apportera sa pierre à l'édifice du Connected Health Monaco, rendez-vous consacré à la e-santé fin mai en co-organisant la Nuit connectée, moment de networking avec village de start-ups. En novembre, ce sera aussi la co-organisation du TEDx Monaco sur le thème "Evolution, Révolution".

"Nous sommes au service des entrepreneurs. Monaco est un laboratoire géant, avec une verticalité qui permet parfois de tester des solutions innovantes comme en téléphonie par exemple", souligne Yannick Quentel.

Un Rocher sur lequel il fait apparemment bon se poser.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :