A quoi va servir 13 Engagés ?

 |   |  463  mots
Johan Bencivenga, président de l'UPE13 et Jean-Luc Chauvin, chef de file de l'union patronale pour les élections à la CCI Marseille Provence.
Johan Bencivenga, président de l'UPE13 et Jean-Luc Chauvin, chef de file de l'union patronale pour les élections à la CCI Marseille Provence. (Crédits : DR)
Elle prend la forme d'une plateforme collaborative et son but est de donner la parole à tous les chefs d'entreprises. Initiée par l'UPE 13 et son président elle a surtout pour but de préparer le programme du chef de file pour l'élection à la CCIMP, Jean-Luc Chauvin.

Si les médias nationaux abordent quasi-quotidiennement les élections présidentielles de 2017, il en est d'autres en local qui sont tout autant l'objet des conversations : celles à la Chambre de commerce et d'industrie Marseille Provence.

Car c'est en fin d'année que Jacques Pfister devra laisser son siège de président. Chef de file de l'UPE13 pour cette élection, Jean-Luc Chauvin était pour l'heure resté discret. C'est dire si le lancement de 13 Engagés suscite l'intérêt. Mais 13 Engagés - on saluera le jeu de mot bien à propos - c'est quoi ?

Penser à demain

"Elle est née de la volonté que nous avons de décloisonner les mondes, faire en sorte que les chefs d'entreprises, de tout secteur d'activité et de toute obédience entreprenariale puissent apporter leur pierre à l'édifice", explique Johan Bencivenga, le patron des patrons provençaux. "Ce n'est pas un outil au service de quelques-uns mais un outil qui doit servir à tous". C'est que le chef d'entreprise puisse "exprimer ce dont il a besoin", le tout afin de "construire la CCI de demain".

Et la question est bien celle-ci. Suite à la réforme, quelle sera la place et quel sera le rôle de la Chambre de commerce et d'industrie ? D'autant plus que, nombreux sont les chefs d'entreprise à ne pas toujours comprendre à quoi sert la chambre consulaire, ni même quel est exactement son rôle. "Les CCI se sont beaucoup institutionnalisées" reconnaît d'ailleurs le président de l'UPE13.

Chambre avec vue

Pourtant, Jean-Luc Chauvin, lui est persuadé que "l'entrepreneur et l'entreprise possèdent une grande partie des solutions en eux". Alors quoi de mieux que d'aller sonder ce que ces entrepreneurs de tout poil ont besoin et envie ? "Nous voulons prendre le pouls, partager les bonnes pratiques", bref être dans le collaboratif. D'ailleurs 13 Engagés est une plateforme collaborative. L'entrepreneur - qu'il soit à la tête d'une start-up, d'une PME ou d'une TPE, artisan ou indépendant - est donc invité à laisser son avis. Car Jean-Luc Chauvin le confirme, tout cela va "impacter le programme qui sera proposé pour la CCI Marseille Provence". D'ailleurs universitaires, voire syndicalistes sont aussi invités à y mettre leur grain de sel ou plutôt à apporter leur pierre à l'édifice. "Nous voulons être une caisse de résonance de l'excellence", insiste le candidat à la Chambre consulaire.

Et après ?

13 Engagés est-il réduit à ne durer qu'un temps ? Johan Bencivenga estime que le principe - à partir du moment où il est valable - "doit perdurer". Et de fait l'idée n'est pas mauvaise de ne pas couper le contact avec le monde entreprenarial une fois le programme - les premiers retours sont attendus pour septembre - concocté. Quitte à décloisonner les mondes, autant que cela devienne une (bonne) habitude.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :