Comment Amétis déploie sa stratégie en PACA

 |   |  468  mots
La Calanque, livrée en 2020 et basée à Marseille, est signée Jean Nouvel.
La Calanque, livrée en 2020 et basée à Marseille, est signée Jean Nouvel. (Crédits : DR)
Le groupe immobilier né à Montpellier adresse plusieurs projets, notamment à Marseille et Nice. Avec une philosophie et une architecture "pleines de bon sens" revendique son directeur régional, Michel Tamisier.

Tout comme la Méditerranée est un territoire riche, la stratégie d'Amétis c'est d'accompagner des opérations diverses, de l'habitation à l'immobilier d'entreprise, de  la résidence pour seniors à celle pour étudiants, soit un panel large de ce que peut accueillir Provence Alpes Côte d'Azur, même si son cœur de métier, c'est plutôt les résidences locatives en financement intermédiaire ou aidé. Mais la philosophie reste la même quel que soit le projet, "c'est être novateur dans le logement social", dit Michel Tamisier, le directeur PACA.

Point de vue

"Nous voulons faire des produits de grande qualité. Nous utilisons des matériaux précieux, parfois même contre l'avis des bailleurs sociaux" souligne celui qui chapeaute une direction régionale présente via deux agences, à Marseille et Nice.

Une façon de percevoir le logement social qui est désormais partagée par tous, "aujourd'hui, si on ne met pas de panneau "logement social" on ne fait pas la distinction avec un autre type de logement", poursuit Michel Tamisier, content que le choix d'Amétis ait depuis été, en quelque sorte, validé. Et cette "valorisation" joue beaucoup dans "le respect" accordé aux ensembles immobiliers.

Bon sens

Et tout cela, finalement, ce n'est que "du bon sens". Et si la réglementation thermique est exigeante, notamment la RT 2012, c'est parce qu'elle s'inscrit également dans cet état d'esprit. D'ailleurs, "on n'aurait jamais du s'en détacher", estime Michel Tamisier. "La conception architecturale doit tenir compte des apports solaires par exemple. Les architectes avec lesquels nous travaillons partagent notre philosophie". Quid alors du concept de smart city, concept omniprésent dans les réflexions urbanistiques, de smart building qui est en train de se démocratiser et de renforcer l'attractivité des logements ? "Le projet que nous initions à Marseille, "La Calanque" par exemple, intègre cela". Avec ses 546 logements prévus, un programme mixte (résidence familiale, appartements en accession sociale, résidence hôtelière, pour jeunes actifs...) qui a généré un investissement de 61,9 M€ elle permet évidemment de déployer des solutions innovantes à grande échelle.

Collaboration avec Jean Nouvel

Une "Calanque" qui partage avec l'Institut du Monde arabe ou le musée du Quai Branly le même architecte, Jean Nouvel. Un architecte qui "a tout compris" de la vision d'Amétis affirme Michel Tamisier. Et c'est d'ailleurs ensemble que le duo développe également un projet à Nice Méridia, au sein de l'Eco-Vallée, en accord, là aussi, avec les besoins du site et de l'OIN. D'autres projets signés du groupe montpelliérain sont prévus à Tarascon ou encore à Carpentras. Amétis, qui produit en moyenne 2 000 logements par an, est présent sur l'ensemble du territoire via 10 implantations. Il emploie une centaine de collaborateurs dont 30 en PACA.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :