Activités de bureaux : ça va bien, merci

 |   |  625  mots
(Crédits : ON / Rémi Benoit)
Indicateur de la santé économique des territoires et des entreprises, l'activité des bureaux sondée par BNP Paribas Real Estate confirme qu'en PACA, ça va.

C'est un indicateur supplémentaire à ajouter à ceux qui signifient la bonne tenue de l'économie régionale, saluée déjà par les notes de conjoncture des CCI, Banque de France et Ordre des experts-comptables. Si les entreprises retrouvent le sourire et croisent les doigts pour que les jours meilleurs s'inscrivent dans la durée, cette bonne ambiance conjoncturelle se ressent également dans les activités de bureaux.

Sophia-Antipolis en locomotive

Avec 21 000 m2 placés au premier semestre, les Alpes-Maritimes confirment leur attractivité. Surtout, Sophia-Antipolis, la technopole représentant 60 % de ces m2 placée, Nice 30 % et le reste du département, 15 %. "Sophia-Antipolis est dynamique, la résilience est sa marque de fabrique, le solde d'emplois, positif", souligne Renaud Savignard, directeur BNP Paribas Real Estate Transactions Nice. De nouvelles offres neuves, dont 5 prévus sur la technopole européenne dans les 2 ans à venir, confortent le bon comportement azuréen, Nice n'étant pas en reste.

Le CICA avance, l'Eco-Vallée aussi

Lieu incontournable de l'entreprenariat et de l'innovation il y a encore quelques années, le Centre International de Communication Avancée, le CICA a fermé ses portes en 2012, cédée en 2016 à la foncière Orexim. Engagé dans une rénovation de grande ampleur pour ses 14 000 m2, "le CICA avance", annonce Renaud Savignard, "les premiers bâtiments sont terminés". Egalement dans les tuyaux, le Garden Space de ValImmo, livré au 4ème semestre 2018, est un ensemble de trois bâtiments de 800 000 m2 dont 600 m2 pour le premier bâtiment qui sera à énergie positive, s'inspirant de ce que le promoteur a déjà mené pour son bâtiment Les Aqueducs, également à Sophia-Antipolis.

Trois autres permis de construire ont été déposés entre septembre et octobre, l'un pour projet de 9 000 m2 sur deux bâtiments dont 5 600 m2 ont déjà été loués, un second, porté par Nexity, pour 5 000 m2 et un troisième mené par Artea.

Du côté de Nice et de la Plaine du Var, c'est en bonne marche également, Connexio, dessiné par Marc Barani, et ses 12 000 m2 de bureaux et équipements, ayant un locataire pour 8 000m2.

Dans le centre-ville, l'offre est en revanche au point mort, malgré une demande existante.

Marseille continue de plaire

A Marseille, le premier semestre confirme les tendances de fin 2016 affichant + 24 % en volume placé. "Les grandes transactions sont de retour", explique Nicolas Treich,  une dizaine d'opérations pour une surface de plus de 100 m2 ayant été conclues. En ce qui concerne l'offre, "celle à un an diminue, de manière mesurée. 58 % de l'offre à un an se situe à Marseille. Nous avons et allons absorber une grande partie des offres neuves", analyse le directeur BNP Paribas Real Estate Transactions Aix-Marseille prédisant un "trou" pour 2018-2019, laissant alors la place à un marché de seconde main en attendant les salves de livraisons suivantes. Pour autant, "le rythme des grandes transactions va se poursuivre", prédit Nicolas Treich assurant que l'activité devrait poursuivre sur sa lancée, d'autant que le Cité phocéenne accueille de nouveaux arrivants, plutôt issus du secteur privé, faisant remarquer au passage la forte propension aux structures de coworking à s'implanter en terre marseillaise. De manière générale, "de grands acteurs nationaux et internationaux regardent le marché, c'est positif".

Aix-en-Provence en manque de projets neufs

C'est la remarque dressée par Nicolas Treich pour ce qui concerne les moyennes et grandes surfaces, malgré de nombreux projets en cours. "Il faut que les investisseurs et les promoteurs aient confiance et lancent des opérations en blanc". Du côté de Vitrolles, la zone Cap Horizon se développe, notamment grâce à son positionnement géographique qui la met au cœur du croisement autoroutier. Finalement en immobilier, comme ailleurs, c'est la confiance qui mène l'activité économique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :