Jean-Pierre Galvez : "Le design est l'un des outils de l'innovation"

 |   |  855  mots
(Crédits : DR)
Et c'est lui qui doit permettre aux artisans de prendre ce virage qui ne concerne pas uniquement les startups ou l'IT. Et c'est le message délivré par le président de la Chambre des Métiers et de l'artisanat régionale.

La Tribune - Pourquoi pousser les artisans vers le design ?

Jean-Pierre Galvez - Le design pour l'artisanat, c'est de l'attractivité, un potentiel de ventes mais aussi affirmer sa marque et se différencier face à la concurrence. Même si la crise recule, il est important d'avoir une lisibilité de son offre et une bonne réflexion de l'usage de ses produits et services pour non seulement concevoir, produire et vendre mieux mais aussi pour satisfaire le client. Le design est l'un des outils de l'innovation qui se base sur la création de valeur nécessitant un savoir-faire de l'artisanat. Ce sont les artisans qui ont créé le design et cela bien avant la révolution industrielle qui s'est accaparé le design comme outil.

Comment les artisans doivent-ils penser innovation ?

Innover c'est stimuler son entreprise. Les entreprises artisanales sont souvent des petites structures. ll faut qu'elles utilisent leur agilité et qu'elles se permettent d'innover. L'innovation c'est faire quelque chose de nouveau et mettre toutes les chances de son côté pour réussir. Le contexte économique a poussé les grands groupes à innover et essayer de nouveaux produits, services mais aussi de nouveaux modèles qui sont en train de bouleverser complètement notre société. Les artisans se sont toujours adaptés et l'innovation permet une adaptation fine aux besoins des individus tout en rajoutant cette nouveauté qui attire le consommateur. Les consommateurs ne sont plus les mêmes que ceux des années 70 qui ont forgé les grandes surfaces et industriels d'aujourd'hui. Pour le consommateur actuel, le sens a d'autant plus d'importance que l'unicité du produit. Mettre en place un produit innovant implique de chercher la valeur attendue par le client et c'est la raison pour laquelle un artisan qui met en place l'innovation dans son entreprise augmente les chances de réussite de ses objectifs. L'innovation doit être vue comme une solution pour s'adapter de manière efficace à un monde économique en perpétuelle évolution.

Quel est le plan d'action mis au point par la CMAR ?

L'un des axes forts c'est d'emmener au design au travers d'accompagnements individuels mais aussi d'actions de sensibilisation comme la conférence Artisanat Design : "Artisans, tous Designers !" qui s'est déroulé le 2 novembre dernier à thecamp à Aix-en-Provence. Depuis la fin de l'année 2016, nous travaillons sur une appropriation du design par de la formation et de la mise en pratique au travers de séminaires et de workshops. En 2018, nous continuerons dans cette démarche et en consolidant l'offre actuelle. Enfin toujours sur l'axe du design et de l'innovation, nous souhaitons faciliter des retours d'expérience d'artisans à artisans au travers de vidéos sur leur mise en pratique de stratégie d'innovation ou de démarche design. Autour de cet axe, en 2017, nous avons mis en place une action soutenue par la Région, appelée Artisans&FabLabs. Cette action permet aux entreprises artisanales de découvrir ces lieux dédiés à l'innovation, à la fabrication et au numérique. 200 entreprises qui ont pu visiter et tester le matériel des 15 FabLabs que nous avons sélectionné en région PACA. Nous souhaitons approfondir nos relations avec l'ensemble des FabLabs afin de permettre à nos entreprises artisanales de bénéficier d'une offre adaptée voir dédiée à elles dans ces lieux de l'écosystème d'innovation.

Qu'est-ce que IdeoProjet ? En quoi consiste-t-il ? Quels types d'entreprises qui y ont recours ?

IdeoProjet permet de passer de l'idée à un projet. C'est une prestation permettant à l'entreprise artisanale de vérifier la faisabilité technique, économique, commerciale et juridique de son idée. C'est un accompagnement haut de gamme pour des entreprises qui souhaitent s'investir et qui souhaitent structurer leur démarche avec l'aide d'un consultant expert. L'accompagnement individuel de 6 à 8 jours peut s'étaler sur 6 à 12 mois pour asseoir au mieux le projet de l'entreprise. Les entreprises doivent avoir une certaine solidité et les ressources nécessaires à la préparation du projet pendant la phase d'accompagnement.

Quel est le but des ateliers d'émergence créative mis en place ?

Ces ateliers permettent aux entreprises d'utiliser la créativité comme moteur d'une nouvelle piste de développement de leur entreprise. Ce sont deux offres. La première c'est "Design Stratégique" qui permet de se différencier de la concurrence par le design. La démarche design peut s'appliquer aussi au produit, au service, à l'environnement de travail ou de vente. Elle permet souvent de réfléchir à la stratégie commerciale et à l'image de l'entreprise. La seconde, "Business Model Créatif", réfléchit à repositionner son activité et repenser tous les éléments clefs de son offre.

Que donne le partenariat signé avec Kississbankbank en septembre 2016 ? En quoi consiste-t-il ?

Six entreprises ont pu lever des fonds avec le conseil d'un consultant dédié issu de KissKissBankBank. Les fonds levés vont de 1 000 à 30 000 euros. Cette action très expérimentale à permis notamment de sensibiliser nos artisans et parfaire la connaissance des agents de la Chambre sur ce mode de financement encore trop souvent mis de côté. La mise en place d'une campagne de financement participatif permet à l'entreprise de réfléchir sa politique de communication.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :