Pourquoi KSB renforce sa stratégie en Provence

 |   |  682  mots
(Crédits : DR)
4 M€ d’investissement ont été nécessaires pour mettre en place à Aix-en-Provence un équipement propice au développement de la stratégie globale du spécialiste des pompes et autres robinetteries : une offre très positionnée sur les services, identifiés comme un indéniable levier de croissance.

Il est (déjà) présent depuis 1978 en Provence, mais vient pour autant d'inaugurer son nouveau site à Aix-en-Provence... Le groupe allemand, constructeur de pompes, robinetteries et systèmes a investi près de 4 millions d'euros sur ce point de chute un peu spécial, qui sera non seulement constitué d'une agence commerciale, mais aussi, et c'est la nouveauté, d'un atelier de services d'une surface de 1 450 m2. "Ce lieu s'avère différent d'une agence classique, car il répond à une orientation stratégique, dans la mesure où l'on réalise une grande partie de notre chiffre sur les services : ils représentent un tiers de notre activité et un réel levier de croissance", explique Boris Lombard, directeur général pour la zone Europe de l'Ouest.

Déploiement stratégique

Les services, ce sont par exemple la réparation, la maintenance, le conseil, l'audit, et la possibilité de proposer des contrats visant une offre globale. "Notamment du diagnostic de consommation et d'énergie, des analyses vibratoires pour les machines tournantes, de maintenance préventive..." Et l'objectif de ce centre technique flambant neuf, c'est bien sûr de booster davantage encore cette part de l'activité, en la faisant passer à 40 %. Ce positionnement sur les services s'est enclenché depuis quelques années déjà en France, à la faveur d'opérations de croissance externe successives et l'acquisition de sociétés de services, intégrées à KSB et remplissant les fonctions de centres de proximité. "KSB a procédé ces vingt dernières années à l'achat de 14 sociétés de service en France, avant de rationaliser l'ensemble autour des deux pôles : un pôle nucléaire, au travers de KSB Services Energie, société qui réalise près de 50 M€ et un pôle service Pompes, Robinetterie intégré dans KSB SAS, organisé autour de nos 22 ateliers de service, dont celui d'Aix en Provence", détaille le directeur général. La France pèse de façon conséquente dans le groupe, puisqu'elle apparaît, en termes d'activité, comme la deuxième filiale, avec un chiffre d'affaires de 300 M€ sur 2,3 Mds€... "soit 13% du chiffre d'affaires pur".

Ancrage sur le territoire

Localement, l'atout principal du nouveau site aixois, réside dans son positionnement comme l'atelier le mieux équipé à l'échelle de l'Hexagone. Sachant que la direction régionale Rhône-Méditerranée rayonne déjà sur une partie du territoire français allant de Béziers à Nice et de Marseille à la Bourgogne. "Dans la région Sud-Est, les infrastructures comptent un grand nombre de grosses machines, notamment celles qui servent à remonter de l'eau, comme en Camargue. Elles mesurent plusieurs mètres de long et il faut donc des moyens matériels, une fosse afin de travailler ces machines, effectuer réparation et maintenance de façon verticale. C'est donc dorénavant le cas de l'atelier d'Aix, qui bénéficie d'une fosse en eau profonde. Tout va s'organiser autour de cette dernière", illustre Jean-Louis Borel, directeur régional des ventes Rhône-Méditerranée. L'implantation géographique, de même, était stratégique, explique encore ce dernier. "Être situés à Aix-en-Provence, donc proches d'un nœud autoroutier, permet d'intervenir très vite en SAV. Cela faisait près de 5 ans que nous travaillions à ce nouveau projet", accompagnés sur le terrain par Provence Promotion. Et force est de constater que le groupe KSB s'est positionné de longue date comme un partenaire de choix des institutions locales. "La centrale de géothermie marine Thassalia exploite des pompes KSB. Sur Géolide (complexe d'eaux usées situé à Marseille NDLR), c'est encore nous... Alors que nous étions seulement présents par le passé sur les eaux propres, notre expertise nous permet à présent d'être force de proposition sur les eaux usées. De façon générale, nous pouvons répondre à tout type d'installations dès lors qu'il y a des fluides". Ce en s'adressant à quatre secteurs cœurs de cible : l'énergie, les industries (avec la pétrochimie de façon historique), le marché de l'eau et celui du bâtiment.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :