Comment Domaine Vallée Verte conçoit son attractivité

 |   |  603  mots
(Crédits : DR)
Le club affaires du parc d'activités installé à Marseille sera opérationnel dès ce mois de juin. Avec une volonté : proposer des services mutualisés aux entreprises du site. Mais ce n’est qu’une pierre dans un édifice qui répond, à terme, à une volonté spécifique : attirer les décideurs étrangers.

Suez, Veolia, Orkyn, la Caisse d'Epargne Provence Alpes Corse, La Poste ou bientôt encore l'EFS (Etablissement français du sang) : elles sont près d'une vingtaine à avoir choisi le Domaine Vallée Verte, installé en lieu et place de l'ancienne usine Nestlé. Un pôle d'entreprises au dénominateur commun bien spécifique : un cœur de métier axé sur l'environnement ou, à défaut, une fibre RSE très marquée. Elles vibrent ainsi au diapason de l'esprit du domaine... Car c'est d'emblée celui qu'a voulu insuffler sur les lieux son fondateur, Yvan Gouchon. Son positionnement en termes de gestion des déchets ou encore de maîtrise de l'énergie (production d'électricité photovoltaïque et aménagement envisagé d'une boucle de géothermie) en témoigne... "Le Domaine Vallée Verte devrait devenir un parc à énergie positive avec la possibilité de produire entre 2,5 et 3 MWh, selon les prévisions d'EDF EnR", dit-il.

Facilitateur

C'est également ce qui a guidé la conception du club d'affaires, dont la construction est aujourd'hui bien avancée et qui serait opérationnel dès ce mois de juin. L'idée : proposer des services mutualisés aux entreprises du domaine. Soit un restaurant inter-entreprises, une crèche de 10 berceaux (à terme, ils devraient être 30), l'installation d'une conciergerie d'entreprises "aux prestations 100 % bio qui œuvre déjà sur le domaine", une salle de sport (et à l'extérieur, très prochainement, un parcours santé aménagé sur le site boisé classé), des salles de réunion et des espaces de séminaires à louer à des prix préférentiels... Sans oublier l'aspect mobilité, puisque le Domaine a également mis en place un système de navettes privées "qui prennent en charge 1 200 à 1 300 personnes tous les mois pour mailler le domaine avec les quartiers avoisinants et les points de raccordement de la RTM (la régie des transports NDLR). Sans ce service spécifique, certaines n'auraient pas pris la décision de s'installer ici, à l'instar de l'EFS, qui arrivera sur le site au dernier trimestre 2017".

Un modèle économique vertueux

Près de 4,5 à 5 millions d'euros ont été nécessaires, "pour les investissements structurels d'équipement, hors bâtiments", afin de faire du Domaine ce qu'il est aujourd'hui. Et si les recettes proviennent des loyers encaissés auprès des entreprises, Yvan Gouchon en étant le bailleur, le modèle économique du Club d'affaires a quant à lui été voulu différent. Voire vertueux.

"Il sera bien sûr vecteur de ressources financières, mais celles-ci permettront de payer directement les charges de fonctionnement, voire même celles qui n'ont pas de rapport direct avec les services proposés, comme la sécurité. Autrement dit, plus on utilisera le Club, plus on diminuera le niveau de charges".

Ce n'est pas tout : dans la volonté de proposer une offre globale aux entreprises, un nouvel espace de 700 m2 verra le jour avant la fin de l'année 2017 et nommé My Office Vallée Verte. L'idée étant de proposer espace de coworking, bureaux à louer, pépinière d'entreprises... "Deux startups sont déjà installées ici, nous aimerions en attirer davantage".

Attirer. C'est le maître mot, celui qui va conditionner la croissance du Domaine d'Yvan Gouchon. Car l'idée, au-delà du bien-être offert à des entreprises déjà implantées, c'est bien évidemment en convaincre d'autres. Et si possible au-delà des frontières. "Dans cette optique, nous allons nous fédérer avec d'autres acteurs du territoire, à l'instar de Provence Promotion, autour d'actions communes à partir de l'année prochaine. Notamment en participant aux prochaines éditions d'événements internationaux tels que le MIPIM".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :