Comment Idéact a su s’imposer auprès des petites entreprises

 |   |  636  mots
(Crédits : DR)
La cabine point de soin de POCramé, c’est elle. Le Tofscan d’iDMed, l’Ubbo d’Axyn Robotique, c’est encore elle. L'agence de design industriel basée à Aubagne a su rendre ses prestations de service accessibles aux petites entreprises au moyen d’une offre qui leur est adaptée.

L'agence de design industriel basée à Aubagne a semble-t-il trouvé la recette de la pérennité. Pourtant en 1997, année de fondation d'Idéact, il n'était pas si évident d'avoir recours à des prestations de design industriel, à l'époque non perçues comme essentielles... Même si avec le temps, son intérêt s'est imposé aux yeux de tous, autant en termes d'esthétisme, d'ergonomie que de valeur ajoutée liée à l'industrialisation. Et puis, celles-ci semblaient être surtout l'apanage des grands comptes, seuls à même de financer ce type de service. Pour autant, l'Aubagnaise a su s'adresser grâce à son positionnement stratégique, aux PME/PMI, TPE et startups en mettant en place une méthodologie qui leur est adaptée. De quoi leur rendre l'innovation accessible.

Pas de cahier des charges

Et c'est bien là la première clé de son succès... Pour ce faire, Philippe Vadcard, directeur associé chez Idéact et à l'origine docteur en méthodologie de conception a pris le temps de cerner la problématique des petites structures. "Pour innover il faut investir. Or, cette capacité est faible chez les petites entreprises. Nous l'avons pris en compte dans notre modèle, en même temps que ce qui caractérise aussi ces dernières : une aptitude à prendre des risques et à décider plus rapidement. Notre intervention auprès d'iDMed en est un bon exemple : pour concevoir leur outil de pupillométrie, nous avons proposé un design adapté à leur moyens, réaliste, en limitant les budgets puisque nous avons supprimé tout ce qui est moules à injection et privilégié un outillage de fabrication fait par exemple de découpes laser". L'outil a plu et iDMed, sollicité par le monde de la santé pour la fabrication d'un curamètre sur le même principe, fait de nouveau appel à Idéact, qui se charge alors du design du Tofscan. Lequel voit le jour en 3 mois... "Ainsi, nous faisons avec moins de moyens, mais nous prennons des risques et décidons vite. Nous passons notamment l'étape de l'instruction du cahier des charges, qui est incontournable dans les grands groupes. On matérialise en revanche très vite le prototype, on le retouche et il devient la matière du cahier des charges. En deux ou trois modifications, on arrive au produit abouti".

Une approche multisectorielle

Pour s'adapter au mieux à cette clientèle, Idéact n'hésite pas à conférer un rôle important à l'humain, "puisque de la création au prototype, chacun est important dans la chaîne". Elle consacre notamment 6 heures par homme et par semaine à la veille produits. Des temps d'étude où tout le monde se retrouve autour de la table. Le résultat de ce travail est compilé chaque année sur une brochure éditée à une cinquantaine d'exemplaires... Mais l'agence investit aussi dans la R&D. Elle dispose notamment de 5 licences Solidworks. "Nous avons également acquis 3 imprimantes 3D, un atelier de prototypage..." Bref, des moyens humains et technologiques qui permettent à l'équipe de faire face à tous types de demande, puisque le positionnement est multisectoriel. Un tour de force ? Pas franchement, selon Philippe Vadcard? "Quel que soit le secteur, la méthodologie reste la même. Ce qui change, ce sont les dosages en termes d'aspect normatif". Une approche qui permet à l'agence aubagnaise de faire référence à l'échelle régionale : elle a naguère travaillé aux côtés de Pellenc, s'est impliquée plus récemment dans le design d'Ubbo, le robot de téléprésence d'Axyn Robotique dédié aux personnes à mobilité réduite, ou encore dans le Flyboard de Francky Zapata, qui a tant fait parler de lui... Une présence que l'on pourrait donc qualifier d'incontournable auprès des petites structures, qui lui permettra d'atteindre en 2017, 800 000 € de chiffre d'affaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :