L'opération séduction de CMA CGM

 |   |  456  mots
(Crédits : DR)
Logo redéfini, visuel qui veut montrer à quel point le groupe ne craint pas d'innover et explorer des pistes inattendues, utilisation des réseaux sociaux pour le dire… L'action de communication de l'armateur basé à Marseille est clairement une façon de marquer ses ambitions. Envers ses clients mais à ses concurrents aussi.

C'est presque une suite logique. Qui a commencé avec le changement de capitaine à la tête du vaisseau-amiral début février, Jacques Saadé laissant le gouvernail à son fils Rodolphe. Et même si la succession a été anticipée, elle n'en marque pas moins un tournant dans l'histoire du groupe.

Puis il y a eu le lancement le 1er avril d'Ocean Alliance, cette union stratégique entre la compagnie maritime française, Cosco, Evergreen et OOCL, soit l'accord entre quatre leaders mondiaux sur les axes Asie-Europe, Asie-Méditerranée, Asie-Mer Rouge, Asie-Moyen Orient, TransPacifique, Asie-Côte Est de l'Amérique du Nord et Transatlantique qui comprend 323 navires (dont 119 opérés par CMA CGM) et 40 services maritimes et qui marque surtout un rapprochement bien étudié dans un secteur qui voit la concentration prendre de la vitesse et qui fait la part belle au service le plus pointu et agile possible.

Il y aussi cette acquisition dernièrement conclue, celle de Mercosul Line, qui pour le coup, donne un peu plus d'ampleur à la compagnie du côté de l'Amérique du Sud.

Projection ou promesse ?

Bref autant d'éléments qu'il n'est jamais inutile de mettre en avant. Et la communication, c'est encore le meilleur vecteur qui existe pour faire savoir au plus grand nombre.

Le logo a été retravaillé avec une nouvelle typographie, par l'agence Brandimage, basée à Paris. Un nouveau visuel, assez audacieux, a lui, été travaillé par DDB Dubaï. Il place un navire dans l'espace, dans un océan d'étoiles, la Terre en fond et un slogan "Shipping the future". Un message explicite : comprendre CMA CGM ose tout, même aller sur des terrains encore inexplorés. C'est d'ailleurs aussi une façon de rappeler que la compagnie s'intéresse de près à l'innovation et aux startups, on rappellera d'ailleurs son investissement auprès du Carburateur à Marseille et son coup de pouce apporté à 5 jeunes entreprises installées dans cet incubateur, liées aux secteurs de la logistique, de la mer et du transport.

Réseaux compris

Toute communication bien huilée passe par les collaborateurs. Chez CMA CGM ils sont 29 000 et sont autant "d'ambassadeurs" dit l'armateur. Mais c'est bien évidemment les réseaux sociaux qui sont un relais efficace. Vidéos et visuels sont donc postés sur Facebook, Twitter, Linkedin et WeChat. Et parce que quand on possède une tour qui domine la cité phocéenne, autant s'en servir pour communiquer aussi. Un adhésivage de 528 m2 a ainsi été posé (par Oxy, entreprise du territoire) sur la façade dominant la Grande Bleue. Et en guise d'adoubement comme de bon signe pour les affaires, la visite du maire de Shanghai, le 4 juillet prochain, montre que rien n'a (vraiment) changé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :