Drone06 s'affirme dans la filière cinématographique

 |   |  426  mots
(Crédits : Drone06)
Spécialisée dans la production d'images aériennes et la conception de drones, la PME implantée à Nice renforce son expertise pour tout ce qui concerne les industries créatives. Un axe de développement qui lui permet d'étendre son terrain de jeu à une plus vaste échelle.

La prise de vues fait partie, comme on dit, de l'ADN de la société née il y 9 ans et qui considère d'ailleurs être la première à s'être historiquement intéressée au potentiel du marché du drone. Le cinéma ou plus précisément les industries créatives sont progressivement devenues un secteur où la PME s'est distinguée. Si cela est d'abord passé par le documentaire c'est bien le long-métrage qui constitue désormais le principal de l'activité. Ce que confirme Jean-Baptiste Pietri, le directeur général, "le cinéma prend le pas sur l'activité générale".

Bien vu

La dernière saison de Top Gear, les saisons 2 des séries "La Vengeance aux yeux clairs" et de "Riviera", le troisième volet de Johnny English (avec Rowan Atkinson) sont parmi les derniers tournages assurés par Drone 06. Il y a aussi des publicités dont celle pour l'un des récents modèles d'Honda ou le clip d'un chanteur britannique connu. Ou encore la photogrammétrie de la Vallée du Paillon dans les Alpes-Maritimes soit 60 hectares modelisés afin de cartographier les zones à risque inondables. Les images d'Emmanuel Macron à Nice, lors de la commémoration du 14 juillet, sont également signées Drone06. Une multitude d'exercices différents mais qui permettent à la PME niçoise d'émerger de devenir un acteur reconnu en matière de prise de vues aériennes.

Deux pôles positions

Et cela au moment même où en Provence-Alpes Côte d'Azur, deux pôles dédiés aux industries créatives se structurent, l'un dans les Alpes-Maritimes avec la Commission du film que préside David Lisnard - maire de Cannes, très engagé dans la structuration d'une filière - et l'autre dans les Bouches-du-Rhône avec différents acteurs dont Sabrina Roubache, la productrice exécutive de la saison 1 de Marseille, la série créée pour Netflix. Deux pôles qui ne sont pas (encore ?) unis mais qui travaillent à en faire un vrai facteur d'attractivité tout au long de l'année. "Pour dynamiser l'industrie de l'image dans toute la sypply chain, il faut des ressources locales, estime Jean-Baptiste Pietri. "Car c'est une économie complète qui gravite autour de ces deux pôles. Et on crée ainsi notre propre business".

L'autre axe sur lequel s'appuie Drone06 c'est la formation. Un partenariat avec l'AFPA pour gérer les modules au niveau régional a été conclu. La PME emploie 10 salariés pour un chiffre d'affaires de 500 000 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :