MyCoach Activity, la joint-venture pour être bien dans ses baskets

 |   |  445  mots
(Crédits : DR)
Née du travail d'équipe entre le spécialiste de la gestion de la performance sportive, basé à Nice et les chercheurs de l'Université Côte d'Azur, cette startup vise à encourager l'activité physique chez les travailleurs et les personnes âgées.

Si elle s'est d'abord intéressée au football, en développant un outil permettant de gérer les entraînements et la performance sportive des joueurs, qu'ils soient professionnels ou amateurs, My Coach est désormais aussi configurée pour le cyclisme. Un développement auquel ne s'attendait pas forcément son fondateur Cédric Messina lorsque il crée la startup en 2011.

Ni d'être classé en 2015 par Early metrics, l'agence de notation des start-up, comme l'une des trois pépites hexagonales les plus prometteuses en matière digitale. La même année, elle est sélectionnée par Allianz pour intégrer l'accélérateur spécial big data et objets connectés que l'assureur a installé au sein du stade de Nice.

Dupliquer

Engagé dans le mouvement French Tech Côte d'Azur dont il est le secrétaire général, Cédric Messina plaide régulièrement pour un développement du territoire qui donne la part belle au jeu collectif. Et c'est en se rapprochant de l'Université Côte d'Azur, la Comue qui réunit 13 membres dont l'Université Nice Sophia-Antipolis, l'INRIA, le CNRS, des écoles de marketing... que l'idée d'adresser un public de non-sportifs a germé.

Première startup académique

"Nous avons estimé que si un entraîneur savait gérer ses joueurs, pourquoi un médecin ne saurait-il pas gérer des patients ?" explique Cédric Messina.

Six mois de benchmark plus tard - pour s'assurer qu'aucun autre solution semblable était sur le marché - les deux partenaires vont maintenant passer à la phase développement. L'application proposera des entraînements sur-mesure définis selon le profil des utilisateurs, de leurs antécédents médicaux, âge, profession, objectifs... Mais avant tout, une auto-évaluation est prévue basée sur des tests fonctionnels et des questionnaires reconnus par la communauté scientifique. Et originalité sur le gâteau, la collaboration avec l'Université Côte d'Azur prend la forme d'un joint-venture dont MyCoach détient 70 % du capital et l'UCA, 30 %. MyCoach Activity est donc co-développée par une startup et une structure publique, ce qui fait d'elle la première startup universitaire.

Terrain de jeu

En visant les travailleurs et les personnes âgées, MyCoach Activity s'installe surtout sur un autre terrain que sportif, celui de la santé publique. Il y a aussi un autre chantier, celui de la numérisation du sport. Un sacré marathon en perspective. "On s'est promis d'être le leader français. On veut désormais devenir le leader mondial", dit Cédric Messina. MyCoach emploie 25 personnes dont 12 ingénieurs pour un chiffre d'affaires qui devrait atteindre 1,5 M€ pour l'exercice en cours.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :