Noëlle Praticci-Roux, la créatrice qui s'exporte

 |   |  687  mots
(Crédits : DR)
Depuis sa médaille d’or au concours départemental des meilleurs apprentis de France, la créatrice installée à Marseille développe son style particulier. Et essaime à l'international.

Sa notoriété se bâtit pas à pas. Et pas besoin de communiquer pour cela. La singularité des collections faisant la part belle à l'origami et à la technique du slashing, parle d'elle-même... Au final, le chemin de Noëlle Pratici-Roux se jalonne de succès de façon presque spontanée. Dernière exemple en date, sa collaboration cet été 2017 pour Makeda, une jeune marque de mode algérienne, qui l'a sollicitée en tant que directrice artistique.

"J'ai été contactée par l'Institut français d'Algérie, dans le cadre de leurs journées de la mode, qui se déroulaient en mai dans plusieurs villes. Un événement dont la Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode est partenaire... J'ai choisi d'être présente à Alger et à Constantine et mes créations ont été portées lors de défilés sur les deux sites. L'une de mes robes a même été choisie pour le visuel représentant l'événement... Suite à ces journées, la responsable de cette marque m'a contactée, nous avons contractualisé notre accord. J'ai réalisé des croquis que je lui ai soumis, je me suis également acquittée de toute une partie conseil sur le type de pièces à proposer. Elle a fait son choix et j'ai réalisé les prototypes correspondant à sa sélection, que je lui ai expédiés. Les retours ont été excellents, on travaille à présent sur de nouvelles pièces de la collection. Et elle peut à présent faire confectionner le tout chez un prestataire en Algérie".

New York, Alger, Odessa

Une reconnaissance supplémentaire pour la styliste, qui collectionne les cartes de visites et les distinctions. Dès la fin de son BEP, à 16 ans, Noëlle Praticci-Roux décroche en effet la médaille d'or départementale du concours Meilleurs Apprentis de France, avant de partir, son bac professionnel en poche, se perfectionner dans une école de mode du quartier du Sentier. Une fois aguerrie à la faveur d'un stage chez Franck Sorbier, elle revient à Marseille pour y créer la marque portant son nom en décembre 2014. En juin 2016, c'est la Maison Méditerranéenne des métiers de la mode qui lui accorde son sésame, la labellisation (avant de devenir lauréate M Major en 2017). Tout s'accélère ensuite : ses créations occupent automne 2016 pendant tout un trimestre l'un des corners d'une boutique du quartier de Soho, à New York. "Un beau projet qui m'a apporté une réelle visibilité", analyse Noëlle Praticci-Roux, qui quelques mois plus tard, en avril, s'envole pour l'Ukraine à l'occasion de l'Odessa Fashion Day. "Chaque année, ils invitent dans ce cadre un nouveau créateur... Ce privilège m'a donc été offert. Outre le défilé de mode auquel j'ai participé, j'ai également donné un cours sur les techniques de tissage à la main à destination des femmes, pour le compte d'une association ukrainienne".

Bientôt, une boutique atelier ?

L'avenir est d'abord synonyme de nouvelle collection, avec six nouvelles pièces pour la saison automne-hiver à paraître sur un site marchand qui devrait être prochainement remis à jour. Le concept reste le même : des pièces couture, réalisées en toutes petites séries en une seule taille (qui correspond à un 36-38) par Noëlle Praticci-Roux, qui se charge elle-même pour l'heure du travail de conception. Mais la créatrice réfléchit à présent en termes de développement, de rayonnement accru, et cela pourrait signifier avoir pignon sur rue. Elle étudie donc la possibilité d'ouvrir une boutique-atelier en 2018. "Si cela se concrétise, je resterai sur ce concept de partie couture en petite séries, sans réassort, pour que le tout reste unique. Mais je proposerai aussi des pièces un peu moins couture, celles-ci par contre disponibles en plusieurs taille avec du réassort. Dans cette optique, je recruterai sans doute une personne chargée avec moi de la confection. Ce point de chute me permettra de recevoir plus aisément mes clientes, d'autant que je réalise aussi à la demande des vêtements sur-mesure".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :