Comment Hi-From a séduit JCDecaux

 |   |  447  mots
MyVizito, l'application qui a séduit JC Decaux, entame sa phase de commercialisation.
MyVizito, l'application qui a séduit JC Decaux, entame sa phase de commercialisation. (Crédits : CDT47)
La start-up installée entre Nice et Monaco a développé à la fois une e-conciergerie à destination des clients des hôtels et une application qui permet aux visiteurs de créer un parcours touristique sur-mesure.

Il y a une vie après les maths et le secteur automobile, c'est le monde de l'entreprenariat. Une expérience qu'Evelyne Sorasio, après dix années en recherche mathématique et vingt ans chez le constructeur automobile monégasque Mécaplast découvre en lançant sa petite entreprise. Nous sommes en décembre 2014 et Hi-From naît avec l'idée d'une e-conciergerie à destination des clients des hôtels, campings et autres formes d'hébergement.

Apport de contenu

"Notre e-conciergerie prend le relais du site de l'établissement hôtelier et fonctionne comme un intra-net", explique Evelyne Sorasio.

"Il permet à l'établissement de mettre en avant ses partenaires, tels les restaurants ou les plages mais aussi à la réception de communiquer avec le client. De notre côté, nous y ajoutons tout ce qui concerne l'événement touristique, comme les expositions, les concerts, les manifestations sportives", détaille la PDG d'Hi-From.

Mais c'est au détour de sa participation au Smart App Contest organisé par Telecom Valley, le cluster des entreprises du numérique et la Métropole Nice Côte d'Azur qu'Evelyne Sorasio va donner vie à MyVizito.

Commercialisation

Basé sur un moteur d'intelligence collaborative, cette application commence par demander à l'usager de remplir son profil en indiquant ses voyages, des centres d'intérêts et par analogie avec les choix déjà effectués par des profils similaires, va proposer des activités touristiques.

"Le moteur de recherche va déterminer les activités les plus appropriées et va générer un trajet sur-mesure, en prenant en compte également les modes de déplacement, voiture, bus, tram..."

Et parce qu'elle fonctionne sur l'intelligence collaborative, MyVizito s'enrichit évidemment au fur et à mesure des utilisations. Testée durant deux mois à Nice via le mobilier urbain interactif de JCDecaux installé en centre-ville de Nice, l'application semble avoir rempli pleinement sa mission séduction puis le géant de l'affichage publicitaire à décider de l'inclure au sein des deux bornes qu'il installe au sein du terminal 1 et du terminal 2 de l'aéroport Nice Côte d'Azur. Un emplacement stratégique, d'autant plus qu'il se situe en zone réception bagages. Aujourd'hui Hi-From lance la phase commercialisation. Celle-ci devrait débuter par les offices de tourisme. Et c'est bien l'ensemble de la région qui intéresse la start-up niçoise, passée par l'accélérateur The Bridge que gère la French Tech Culture à Avignon. Un passage bénéfique reconnaît Evelyne Sorasio qui a apprécié "l'accompagnement individualisé" et a ainsi pu affiner le concept. Hi-From, qui est basé à Beausoleil, entre Nice et Monaco, vise un chiffre d'affaires de 1 M€ d'ici trois ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :