Pourquoi CMA CGM se rapproche des start-ups

 |   |  225  mots
(Crédits : DR)
L'armateur basé à Marseille a reçu au sein de sa tour une vingtaine de start-ups de la région. Une rencontre qui est tout sauf anodine et marque la volonté de l'entreprise de s'investir davantage dans l'innovation.

Nexvision, Treeptik, Alert Gasoil, Phonesec, Jaguar Network... les plus belle pépites de la région Paca se sont retrouvées pour une séance d'échange dans un lieu un peu particulier, la tour CMA CGM. Et l'hôte du jour c'était Rodolphe Saadé. Le vice-président qui a décidé par cette initiative de créer le lien entre son groupe et les start-ups du territoire.

Venues du secteur des énergies, de la logistique ou du big data elles ont ainsi pu rencontrer les cadres dirigeants du groupe marseillais. L'idée étant de nouer des liens, de se connaître, de - pourquoi pas - développer des innovations ensemble. Présents aussi, les partenaires financiers de CMA CGM tels HSBC, BNP Paribas ou JP Morgan, l'occasion là encore de nouer des contacts tant on sait le financement être le nerf de la guerre.

Etait présente notamment Traxens avec laquelle CMA CGM développe le conteneur connecté et au capital de laquelle elle est entrée. Car l'armateur est très branché innovation, on en veut pour preuve son rapprochement avec la société marseillaise Emyg avec laquelle elle développe le transport de homards vivants.

Rodolphe Saadé, a bien précisé que c'était là "une première étape, une seconde sera organisée d'ici la fin de l'année".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :