Noliju, la marque spécial activewear, sur tous les terrains

 |   |  501  mots
(Crédits : DR)
Lancée à Nice et vendue en ligne, la jeune marque française n'oublie pas pour autant la distribution via les boutiques. Un complément de stratégie qui va bien avec le concept : des vêtements de sport, oui, mais répondant aux codes du prêt-à-porter.

Le confort et le style, les matières à microbilles d'argent anti-prolifération de mauvaises odeurs et les découpes sans coutures, avec pour les hauts, le dos ajouré ou transparent... Avec Noliju ce n'est pas l'un ou l'autre, c'est l'un et l'autre. Un peu le meilleur des deux mondes en quelque sorte, celui du sport qui exige des matières souples, adaptées, confortables et celui de la mode, avec des couleurs tendances et des modèles qui ne le sont pas moins.

Triathlète du quotidien

C'est même le fondement de départ. Lorsque Norah Luttway lance sa marque en 2015, cette ancienne directrice marketing et communication de Carnet de Vol, Naf Naf et Petit Bateau compte bien occuper un créneau inexploité : celui du vêtement de sport qui serait suffisamment beau esthétiquement pour aussi bien s'associer avec des baskets que des escarpins. Clairement, la cible est la femme active, sorte de "triathlète du quotidien".

Canal "physique"

Avec 23 références, allant du blouson teddy réversible au débardeur au dos drapé, du gris chiné au bleu méditerranée et abricot glacé, la collection "ambitieuse, m'a permis de véhiculer mon concept", explique Norah Luttway qui choisit au départ de vendre uniquement en ligne via le site dédié. C'est le retour des premières clientes et des bloggeuses, qui ne sont pas indifférentes à la marque, désireuses de pouvoir toucher les matières "en vrai" et d'essayer les modèles qui décide Norah à ne pas ignorer la vente via le canal physique. C'est ainsi que dès l'été 2016, Noliju se retrouve sur les portants d'un magasin multi-marques au sein du centre commercial Polygone Riviera à Cagnes-sur-mer près de Nice ou encore au sein des Docks à Marseille. Des partenariats sont également développés avec des salles de sport à Nice et avec des bloggeuses, parisiennes comme azuréennes.

Terrain plus vaste

"Je dois aller plus loin", insiste pourtant Norah Luttway qui aimerait développer la présence en boutique mais "dans des endroits qui sont en accord avec mon univers". Pour l'heure c'est sur la marketplace, Brand Boutique de La Redoute que Noliju va être prochainement disponible. De quoi accroître "visibilité et notoriété".

Le maillage du territoire, lui, va se poursuivre en adoptant la "stratégie de l'escargot", d'abord en renforçant la région puis en élargissant peu à peu aux autres territoires.

Capsule

Aux 23 pièces référencées, une collection capsule - pensée pour coller à la saison hivernale - sera disponible dès ce mois de décembre. Fabriquée également en Europe, dans des ateliers au Portugal, les tissus qui la composent sont choisis par Norah et les modèles imaginés en collaboration avec une styliste anglaise. Noliju, qui s'appuie sur plusieurs compétences extérieures et est hébergée au sein du CEEI de Nice, table sur un chiffre d'affaires de 150 000 euros pour le premier exercice et vise et 1 M€ à 5 ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :