Pourquoi MIxxIT marie cloud et téléphonie

 |   |  583  mots
(Crédits : DR)
C’est une technologie innovante et elle bouscule d’ores et déjà le monde de la téléphonie. L’objet de la start-up créée il y a huit ans à Aix-en-Provence : exploiter le cloud pour simplifier le quotidien des entrepreneurs et réduire leurs coûts de manière drastique en termes de communication, notamment à l’international.

Répondre à l'ensemble des usages gravitant autour de la téléphonie en s'affranchissant de toute complexité en la matière : c'est le positionnement de MixxIT, start-up créée en 2009 à Aix-en-Provence et spécialisée dans le développement d'application de convergence et de communications unifiées en utilisant les technologies IP. Plus précisément, cette solution exploite la téléphonie sur IP dans le cloud. Ce qui offre l'avantage de simplifier le quotidien des entrepreneurs et des indépendants dans l'exercice de leurs fonctions : "en tant qu'utilisateur, je suis joignable sur un numéro unique. Même lorsque je communique sur mon smartphone, c'est ce numéro en 09 qui apparaît. Ce qui permet de séparer vie privée et vie professionnelle. Par ailleurs, je pilote moi-même à tout moment et en tous lieux mon accueil téléphonique suivant ma situation, je filtre les appels de façon dynamique et intelligente, je peux basculer en boîte vocale les numéros que je ne connais pas, je m'affranchis donc également du roaming... En somme, MIxxIT rend la carte SIM virtuelle", illustre Renaud Laurent, son fondateur.

Une solution qui permet de diminuer sérieusement les coûts de communication, notamment en cas d'appels de l'étranger. "L'écart n'est plus tellement significatif à l'intérieur de l'Europe, puisque les eurotarifs sont encadrés. Pour autant, si une bonne partie des échanges se font entre les pays de l'UE, il reste l'Afrique, l'Asie et les deux Amériques qui représentent eux aussi des débouchés commerciaux avec de fortes croissances. Malgré ce, dès que l'on sort de l'UE, les tarifs deviennent prohibitifs... Par exemple, le coût d'une minute de communication en Tunisie, c'est 6 euros..." Un écart notable, sachant que selon l'UFC Que Choisir, elle revient sur le sol national via opérateur à 32 cents en moyenne.

Viser l'export dès 2018

Une technologie qui séduit forcément le monde entrepreneurial, à plus forte raison s'il a choisi de se positionner sur l'export. "La typologie de notre clientèle est variée. Ce sont tout autant des indépendants, des TPE, des start-up, des PME que des grands groupes", à l'instar de Total, Crédit Agricole ou Airbus qui ont déjà adopté MIxxIT. Sans oublier les institutions comme les Chambres de commerce françaises à l'international, l'application no-roaming ayant été retenue et faisant désormais partie du programme privilège offerts à plus de 32 000 adhérents du réseau.

Question modèle économique, MIxxIT propose à sa clientèle quatre types d'abonnements, avec divers packages de fonctionnalités. Et ceux-ci font mouche : si Renaud Laurent ne souhaite pas communiquer sur son chiffre d'affaires, il évoque malgré tout "une très forte croissance, et la signature, déjà effective et en cours, de contrats avec de nouveaux grands groupes nationaux, d'entreprises cotées à Euronext. Fin 2017, nous visons plusieurs milliers d'utilisateurs".

Une croissance qui se fait pour l'heure à l'échelle de la France. "Nous avons voulu nous conforter jusqu'ici dans l'Hexagone, mais nous envisageons dès l'année prochaine de nous déployer à l'international. Pour ce faire, la stratégie que nous allons adopter est de conclure des partenariats avec des intégrateurs étrangers, plutôt que de développer nos propres filiales. Et compte tenu de la typicité de notre offre, il nous semble plus cohérent de nous adresser à des professionnels de l'informatique pour le faire". Dans cette optique, Renaud Laurent envisage le lancement d'une levée de fonds dès cet été.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :