Cuddl'up, la foodtech qui va conquérir les Etats-Unis ?

 |   |  418  mots
(Crédits : DR)
Sélectionnée par Business France dans le cadre de son programme d'accélération Food Tech Lab, la startup basée à Nice qui développe une solution pour tables de restaurants connectées traversera l'Atlantique en juin pour mieux appréhender le marché nord-américain.

C'est le genre de programme qui fait passer la vitesse supérieure. Et pour cause, son but est de mettre en relation le système agro-alimentaire français avec ce qui se fait de mieux en matière de food tech française. Aux manettes, Business France. La cible : les entreprises en forte croissance présentant donc une innovation majeure dans ce secteur et susceptibles d'intéresser le marché américain. Les perspectives, elles, sont alléchantes. Avec 2 Mds$ investis en 2016 aux Etats-Unis, le pays de l'Oncle Sam se place comme la première contrée en terme de deals conclu dans la food tech, laquelle représentera un marché global de 250 Mds$ à l'horizon 2022.

Régime particulier

Si l'opportunité ne peut que réveiller les appétits de croissance des jeunes pousses, le programme - sur-mesure - est d'abord passé par la case sélection. Une étape assez stricte puisque seules 6 startups hexagonales ont été sélectionnés en début d'année par un jury 100 % américain auquel ont participé des acteurs tels que Whole Foods, Tyson Food Ventures ou encore Forbes.

Parmi les heureuses élues, Cuddl'up, la startup installée à Nice qui a mis au point un logiciel permettant de créer des tables connectées et intelligentes, capables de prendre en compte les commandes, de choisir les plats en fonction de ses goûts ou allergies alimentaires. Le plus "intelligent" : faire des propositions "qui dépendent du profil du consommateur et de son panier", explique Marc de Gibon, son PDG.

Mettre les bouchées doubles

De fait, l'aventure américaine représente une réelle opportunité d'accélération pour la startup qui a notamment fait pivoter son modèle économique il y a six mois, préférant une rémunération sur le chiffre d'affaires réalisé par le restaurant. Lequel grâce à ces tables intelligentes "enregistre en moyenne une hausse du chiffre d'affaires de l'ordre de 29 %", souligne Marc de Gibon. "Ce modèle de rémunération à la performance est séduisant pour les Etats-Unis". Food Tech Lab prévoit notamment des rencontres avec les investisseurs et les startups américaines, des actions de networking et de visibilité et surtout, de participer au salon Future Food Tech New York, où se retrouvent tout ce que les jeunes pousses ont besoin : des grands groupes industriels, des médias, des startups et des investisseurs. De quoi rassasier les appétits de développement. Cuddl'up emploie 5 ETP et réalise un chiffre d'affaires de 500 000 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :