Comment Allianz France développe son intérêt pour l'innovation

 |   |  645  mots
(Crédits : DR)
L'accélérateur de l'assureur, installée à Nice au sein de l'Allianz Riviera continue d'être le laboratoire expérimental autour des technologies prometteuses pour ses métiers comme l'insurtech, l'intelligence artificielle et l'IoT.

C'est la 5ème saison et avec ce Summer Batch#3, Allianz France embarque dans l'aventure accélération, 6 nouvelles startups. Et comme les saisons précédentes, toutes présentent des innovations qui ne sont pas sans titiller fortement l'intérêt de l'assureur. Le but est bien évidemment d'être en veille sur des technologies qui font progresser voire bouleversent les métiers liés à l'assurance.

Curiosité

Cette démarche prospective et attentive, Allianz France l'a démarrée en 2015 avec des jeunes pousses s'intéressant au big data et au stade connecté. Mais en deux ans, l'accélérateur a mis les bouchées doubles, un peu à l'image de l'évolution de l'innovation elle-même. Cette nouvelle promotion ne dément pas la stratégie adoptée. Avec Allo-Media, Keepen, Minalea, Reachfive, Sensego et Riskattitude, ce sontrespectivement les thématiques de l'intelligence artificielle liée au contact client, de l'IoT protégeant le foyer, des solutions de conseil commercial augmenté, de connexion simplifiée avec les réseaux sociaux, d'interaction avec la clientèle et d'analyse de risques qui sont adressées. Autant de solutions qui peuvent demain être intégrées dans les offres Allianz.

Avance de phase

"L'accélérateur se doit d'être en avance de phase", explique son directeur Sylvain Theveniaud. Une façon "d'identifier les sujets, de les défricher et d'être capable de proposer un produit personnalisé". Robotique, voiture autonome... sont déjà des sujets qui sont regardés. "Tout ce qui gravite autour de l'intelligence artificielle et le big data nous intéresse. Ce sont deux noms communs qui regroupent tellement de cas d'usage différents".

Hors des frontières

Etre en avance de phase c'est bien mais comment le programme d'accélération fait-il grandir les pépites qu'il prend sous son aile ? Inévitablement cela passe par la levée de fonds (corollaire de l'accélération semble-t-il) et la portée à l'international.

C'était par exemple exactement le but d'Allianz & Co, cet événement initié en novembre dernier en partenariat avec Vinci, Sanofi, Air Liquide et Voyages-sncf.com et auquel a participé 500 Startups, l'investisseur américain venu tout droit de la Silicon Valley. Un concept qui a semble-t-il tellement porté ses fruits qu'un Allianz & Co 2 sera organisé au dernier trimestre 2017.

Remarquées

Du Batch précédent, on retiendra la levée de fonds de 7 M€ réalisée par Ledger et celle de 4 M€ réussie par Plumelabs. Mais aussi la mise en pratique de technologies, notamment celles développées par M2Key capable de rendre les vitrines interactives et par InMemori avec la mise en ligne d'un service de collecte de condoléances et de souvenirs à destination des familles de défunts.

Il y a eu aussi le programme de co-accélération en Chine qui a permis de s'imprégner des écosystèmes de Pékin, Shanghai et Shenzen, cette dernière étant référencée comme la Silicon Valley du hardware. Le but : déclencher des opportunités de business développement et effectuer une veille jamais négligeable sur un écosystème dynamique. D'ailleurs Ledger y démarre la commercialisation de sa solution. Il y a eu aussi le pitch tour européen avec Vroom Caravan en avril dernier. "En quatre promotions, vingt startups ont levé 25 M€" précise Sylvain Theveniaud. "Nous essayons de nouer le maximum de relations avec d'autres accélérateurs aux Etats-Unis et en Asie. Les opportunités que nous apportons aux startups participent à l'attractivité du territoire".

 Starting-blocks

Quid de la suite de cette course à l'innovation ? "Nous travaillons sur les filtres stratégiques, quelles sont les priorités pour les directions d'Allianz France dans les six prochains mois". Une course éminemment stratégique qui demande - comme pour les startups - une certaine agilité et un bon sens de l'orientation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :