Whoog étend sa solution et grandit encore

 |   |  362  mots
(Crédits : DR)
Choisie par le CHRU de Brest-Carhaix pour son application capable de gérer les remplacements, la startup basée à Sophia-Antipolis fait ainsi un pas de plus dans le maillage territorial et dans la gestion de clients de taille importante.

Devoir être réactif face à une situation de crise ou d'imprévus c'est le lot des établissements de santé, souvent dépourvus face à une gestion du personnel qui s'avère alors complexe. Ainsi, les statistiques font état de 97 % des remplacements qui se font à la dernière minute, avec un moyen aussi traditionnel que chronophage : le téléphone, utilisé pour appeler une par une toutes les personnes susceptibles d'être disponibles.

Aide soignée

C'est précisément cet instant critique que la jeune pousse née à Sophia-Antipolis en 2011 adresse, via sa solution de gestion des remplacements. Une requête est envoyée via l'application et les personnes disponibles et intéressées y répondent instantanément.

Si Whoog équipe aujourd'hui 25 % des CHU de France et vise tout autant les cliniques privées et les Ehpad, son volume de traitement évolue et atteint actuellement à près de 1 000 missions par jour. Le choix du CHRU de Brest-Carhaix d'utiliser sa solution la projette d'ailleurs dans une autre sphère puisque le Centre hospitalier régional universitaire c'est 6 500 salariés et 600 médecins. Et 760 000 hospitalisations par an. Car Whoog n'est pas uniquement une application qui gère l'envoi de requêtes. L'application permet en effet également de créer des CDD renseignés et depuis peu elle s'occupe de la gestion administrative des missions effectuées.

Autre établissement à avoir opté pour l'application sophipolitaine, le CH du Sud Seine et Marne, qui avec 2 400 salariés est le huitième établissement d'Ile-de-France.

Forces vives

Pour accompagner son développement, la startup est en phase de recrutement de deux personnes, un commercial et un ingénieur. Deux autres embauches - sur ces mêmes profils - sont prévus pour la fin de l'année ce qui devrait porter à 13 employés, l'effectif de la jeune entreprise qui reste discrète sur son chiffre d'affaires tout en avouant via son PDG, Guerric Faure, être en avance sur les objectifs fixés et avoir multiplié par dix son chiffre d'affaires depuis sa création. Accélérée par Orange, Whoog est également accompagnée par l'ESA BIC (l'incubateur de l'agence spatiale européenne), Paca-Est et Telecom Paris Tech.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :