Forum Smart City Marseille Méditerranée : qui pour les Innovation Awards ?

 |   |  572  mots
(Crédits : DR)
Qui dit smart city dit innovation et qui dit innovation dit (souvent) startup. A qui iront les Innovation Awards, les prix récompensant les pépites les plus imaginatives, les plus en lien avec leur marché et donc les plus prometteuses ? Si le jury s'est réuni ce lundi 4 septembre, la réponse ce sera le 14 septembre lors du Grand Opening organisé par Aix-Marseille French Tech et dont La Tribune est partenaire.

Service au citoyen, économie sociale et solidaire, legaltech, agriculture, maison connectée... la smart city et ses vastes applications sont sources d'innovation. Et les jeunes entreprises savant s'en emparer avec appétence, débordantes d'idées et de concepts nouveaux. Comme les deux précédentes éditions, les startups seront largement présentes lors du Forum Smart City Marseille Méditerranée le 14 septembre prochain, exposant leurs savoir-faire au sein du Pharo. Et comme les deux années précédentes, La Tribune décernera trois Innovation Awards à celles qui ont le plus su dénicher un marché, développer une technologie disruptive ou le mieux adresser une problématique de la vie quotidienne, le tout avec un modèle économique pertinent.

La preuve par trois

Entre les fenêtres virtuelles de Wintual, le container connecté de Traxens, la gestion dématérialisée du parc immobilier et de ses bâtiments pensée par Novamap, l'ombrière intelligente d'Agrivolta, les dalles interactives de Leds'Chat, le vitrage intelligent de Crosslux, le concept très économie circulaire de Smart Cycle, le réseau social spécial voyageurs de Cogofly, la plateforme qui démocratise l'usage de l'hélicoptère pensé par BookmyHelo, la plateforme de données Bittle, ou celle capable de faire ses courses chez les commerçants de proximité comme l'a imaginé CityDrive qui a le plus convaincu le jury ? A moins que ce soit l'ERP spécialement développé pour le maritime par Smart Sailors, la solution dédiée au tourisme d'Oopener, le spécialiste de la digitalisation de la relation client Customer Labs,

le logiciel capable de modifier le contenu pour écran tactile de Touchify, les produits de géolocalication sous-marine d'Aix Sonic, la solution météorologique de Weather Measures, le thermostat connecté de Ween, la boîte à colis liée à l'application mobile conçue par Zabox, la plateforme capable de déterminer les failles de sécurité et prévenir les cyber-attaques de Netguard. Ou alors la solution d'Ondilo pour contrôler les paramètres de sa piscine, celle de Green Cityzen qui mesure les données environnementales, la technologie basée sur la blockchain proposée par Keeex, l'assistant fiscal dématérialisé et intelligent de mafiscalite.com, l'interphone vidéo connecté pensé par Fenotek, les dispositifs d'information et d'alerte signés HSDN, l'application spéciale tri et déchets de Terradona.

Horizon 2030

Le jury composé d'Arielle Muller, directrice au sein de la Direction Innovation numérique et Usages à la Ville de Marseille, d'Emmanuelle Enjorlas, directrice communication Méditerranée pour SNCF Gares&Connexion, de Philippe Berthelot en charge des Relations Institutionnelles au sein de la direction régionale d'EDF et de La Tribune s'est réuni ce lundi 4 septembre pour déterminer les trois lauréats dont les identités seront dévoilées au cours de la soirée du Grand Opening le 14 septembre au J1. Une sorte de fil rouge entre les deux journées du Forum Smart City Marseille Méditerranée qui interroge sur "l'hyper-métropole, quelle ville-monde à l'horizon 2030 ?" en évoquant notamment les défis pour les villes portuaires, quel écosystème d'excellence développer pour une ville monde et surtout quelle place pour le smart citizen et l'intelligence partagée. Les ateliers programmés le second jour permettront de détailler encore davantage les thématiques. Le Forum se tient les 14 et 15 septembre au Palais du Pharo à Marseille.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :