Nature&Découvertes parie sur Morphée

 |   |  508  mots
(Crédits : DR)
La startup basée à Aix-en-Provence a mis au point une solution destinée à favoriser l'endormissement. Une approche "zen" qui a déjà convaincu l'enseigne française qui assurera la distribution.

Si l'insomnie est parfois le désagrément auquel sont confrontés les chefs d'entreprise, pour certains cela peut aussi être une source d'inspiration. Confronté à cette incapacité à trouver le sommeil, Guillaume Barathon, qui vit au Cambodge, a recours à la méditation, une méthode qui fait ses preuves. Il décide alors de faire ses propres enregistrements. Sa rencontre fortuite avec Charlie Rousset va donner au duo l'idée d'en décliner le principe en une solution qui serait commercialisée.

Faire la différence

Installée à Aix-en-Provence au sein du Carrefour de l'innovation dont elle utilise le Fablab a des fins de prototypages, Morphée a d'abord effectué un travail sur l'esthétisme qui a nécessité 5 mois de recherche et l'appel à des designers. "Nous étions dans une démarche de co-création, nous voulions confronter le design aux utilisateurs", explique Charlie Rousset.

Désormais, Morphée c'est un joli objet, une boîte toute en rondeur, qui contient 125 méditations guidées, conçues, testées et validées par des professionnels du sommeil dont il est possible de choisir le thème et la durée (6,10 ou 14 minutes) grâce aux clés disposées sur le dessus. Et c'est une réponse, promettent les deux entrepreneurs, à une demande du marché. "Utiliser le téléphone pour essayer de se rendormir ou écouter une musique qui y aide n'est pas la bonne solution, le téléphone étant le pire ennemi du sommeil puisqu'il maintient l'utilisateur en état d'éveil, la lumière bleue faisant croire au corps qu'il fait jour ce qui bloque la sécrétion de mélatonine. De plus, sur le téléphone il est également difficile de dénicher la bonne application qui convienne immédiatement", détaille Charlie Rousset.

Industrialisation

Pour passer à l'étape suivante, une campagne de financement participatif a été lancé sur la plateforme Ulule pour un objectif de 200 préventes à hauteur de 49 €. Soit 10 000 euros qui permettront d'enclencher l'industrialisation, la livraison étant programmée pour le mois de mars. Les matières premières utilisées sont majoritairement françaises, le bois sera tourné dans l'Hexagone, le plasturgiste étant également français, l'électronique, venue de Chine, sera assemblée sur sol national.

Nature&Découvertes en accompagnement

Tandem complémentaire, Guillaume Barathon - qui bénéficie déjà d'une expérience entreprenariale - et Charlie Rousset - qui a commencé à travailler sur le projet en bénéficiant du statut d'étudiant entrepreneur avant l'été, ont convaincu Nature&Découvertes qui s'est engagée à distribuer Morphée dans ses 78 magasins. L'enseigne française représente "une cible idéale et nous accompagne déjà", précise Charlie Rousset. Morphée sera testée pour la Fête des Mères, "car c'est un produit cadeau".

Très discrète sur ses objectifs, la startup assure ne pas avoir de concurrence directe, mais une concurrence indirecte qui "traite le même besoin mais ne l'adresse pas de la même façon".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :