Chez Solable, l’eau c’est LaVie

 |   |  630  mots
(Crédits : DR)
L’entreprise basée à Aix-en-Provence commercialise en décembre son nouveau produit, appelé LaVie. Soit un procédé permettant de reminéraliser l’eau du robinet via un oxydant puissant...

Solable compte plus d'un projet dans sa musette, c'est l'essence-même de cette entreprise qui marie dynamisme et commutativité. Mais en ce moment, c'est surtout sur LaVie qu'elle mise... Un procédé inspiré de la nature voué à minéraliser l'eau du robinet et la rendre pure, en détruisant les particules de chlore et autres pesticides par oxydation avancée. Ce résultat s'obtient par photolyse et rupture homolytique des molécules de chlore par soleil artificiel. Concrètement, il suffit de placer la bouteille en verre borosilicate remplie d'eau du robinet dans son écrin en bambou naturel où elle sera exposée aux UV-A, via leds. Ainsi Solable se place sur un marché mondial à pas moins de 100 milliards de dollars annuels... et entend remplacer l'indéboulonnable bouteille en plastique par un produit plus vertueux, tout en trouvant une solution au 1,2 milliard de personnes qui n'ont pas accès à l'eau potable. Ce qui est raccord avec le positionnement stratégique de l'entreprise : "nous n'adressons nos produits qu'en BtC, sur des marchés où la cible est composée au moins d'un milliard d'individus", explique le directeur général Pascal Nuti. Ses gammes se prévalent également d'un retour sur investissement de trois ans maximum, tout en faisant appel aux préceptes de l'innovation frugale.

Viser haut avec Kickstarter

LaVie s'apprête à entrer en phase de go to market. "Les démonstrateurs sont fonctionnels depuis quelques semaines. Le 10 décembre, le CNRS refait des tests puis le 26 décembre, nous lançons notre campagne sur la plateforme Kickstarter, qui est la plus grosse plateforme de financement participatif au monde. Car l'ambition est bien sûr internationale... Nous serons présents au CES Las Vegas, ce n'est donc pas anodin si la campagne de crowdfunding sera menée au même moment, ce pour asseoir le rayonnement aux Etats-Unis".

Elle prendra la forme de préventes, avec proposition de la machine complète pour 200 dollars. Pour chaque unité achetée, un exemplaire de LaVie Sun (même procédé mais fonctionnement sans les leds et uniquement au solaire) sera offert à une ONG. Il s'agit d'une version de gamme inférieure destinée aux pays en voie de développement, elle peut s'acquérir également pour un prix plus modique. Objectif affiché : 100 000 dollars de recettes, à atteindre en 45 jours. La fabrication, quant à elle, se fera dans les locaux de Solable, en particulier l'assemblage électronique. Seule la boîte en bambou est fabriquée en Chine.

En juin chez Amazon

Passée la campagne de crowdfunding, LaVie sera disponible sur Amazon Europe en juin prochain, puis sur Amazon US fin 2018. En termes de pays cibles, les Etats-Unis, le Canada et l'Europe sont visés pour la version à 200 dollars. Et le reste du globe pour LaVie Sun, "quoique certains pays, comme l'Inde ou ceux du Maghreb soient des marchés à deux axes. Selon le territoire, villes industrialisées ou contrées plus reculées, l'une ou l'autre version seront mises en avant", observe Pascal Nuti. Outre le Net, des chaînes spécialisées nature, bien-être, ainsi que des coopératives bio seront également approchées pour distribuer le produit.

Et nul doute que si la demande est exponentielle, il faudra y faire face en termes d'industrialisation... ce qui pourrait vouloir dire levée de fonds. Et puis, Solable peut compter aussi sur le cash acquis avec LaDouche, un chauffe-eau fonctionnant en circuit fermé via recyclage de l'énergie des eaux usées. "En 2017, nous en avons fabriqué une cinquantaine que nous avons livrées dans des endroits ciblés. A présent, l'industrialisation a été sous-traitée au groupe Eolane, elle démarre au 1er janvier". Sachant que d'ores et déjà en 2017, Solable va engranger un chiffre d'affaires compris entre 450 000 et 500 000 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :