Comment Medicodose se diversifie dans l’IT

 |   |  781  mots
(Crédits : Shutterstock)
La thématique de l’observance thérapeutique commence à questionner sérieusement les CRO et les sponsors... la medtech basée à Marseille s’est positionnée sur ce marché avec le développement de sa solution globale. Le mot d’ordre : encore plus de prédictif et de suivi en temps réel.

Elle affine sa gamme et a choisi de se concentrer sur l'IT. Conceptrice de la plaquette de médicaments intelligente, Medicodose peaufine ses armes en guettant l'alignement des planètes qui, sous peu devrait leur être favorable. "Les géants de la pharma commencent à réaliser pleinement le coût de la non-adhérence et depuis, tout ce qui est observance thérapeutique est dans l'œil du cyclone", observe Nadir Benouali, le fondateur. Et elles y ont tout intérêt : pour mémoire, la création d'un médicament coûte plus d'un milliard et prend six à sept ans de développement. On dénombre par ailleurs près de 15 000 essais cliniques par an dans le monde... Or, l'un des atouts de Medcompiler®, la plaquette made in Medicodose, dont la production a depuis peu été relocalisée en France, c'est qu'elle permet d'obtenir des informations en temps réel sur les prises de médicaments lors d'essais cliniques ambulatoires.

Prédire finement

De quoi disposer de données fiables au moment même où celles-ci sont générées si le protocole clinique le requiert.

"Par ailleurs, nous nous positionnons aujourd'hui avec un algorithme encore plus affiné et sophistiqué notamment au niveau du prédictif. On peut par exemple suivre et connaître les niveaux de température auxquels la plaquette Medcompiler® a été soumise afin de s'assurer de l'intégrité des médicaments sensibles aux écarts de température, l'horodatage des prises avec une plus grande précision "à la minute près", la position de la pilule, ce qui est utile par exemple en cas de médicament hormonal... mais nous avons également intégré un autre filtre qui permet de catégoriser avec encore plus de précision les types de comportements des sujets participants aux essais cliniques", poursuit Nadir Benouali.

Une augmentation capitalistique de 1,25 M€, réalisée en 2016, a justement permis de pousser plus loin vers le disruptif. Mais pas seulement.

Management en temps réel de l'essai clinique

Car Medicodose a également opté pour la multiplication des applications. "Nous sommes en phase de développement d'une application qui sera déployée en 2018 et qui permettra aux cliniciens pratiquants les essais cliniques, d'entrer en interaction avec les patients-sujets via leur smartphone ou leur tablette". S'il s'agit d'un smartphone, son écran affichera les rappels de prises de médicaments et les items du questionnaire clinique. Si en revanche le patient-sujet dispose d'un portable plus ancien, la communication s'établira par de simples appels téléphoniques, ce dernier répondant aux questions de la plateforme d'adhérence clinique de Medicodose via les touches de son combiné.

Une seconde application, réservée aux Cliniciens (Sponsor et CRO), la "Cross-Adherence Meter" vise à un meilleur management de l'essai clinique. Elle exploite en effet deux types de données, la prise de médicaments et les questionnaires cliniques, afin d'en établir la convergence. "L'application alerte l'investigateur via son portable de l'état d'observance thérapeutique au médicament. Le smartphone se met en effet à vibrer lorsqu'on descend au-dessous d'un certain seuil de non-observance, défini par avance". L'investigateur peut ensuite consulter toutes les données de l'essai en cours via la plateforme on-line, compilant celles d'ordre micro et macro. Elle regroupe ainsi non seulement les tableaux de bord individuels de chaque patient, mais aussi ceux de son site. "L'investigateur a donc accès à des données cliniques en temps réel, lui permettant de prendre des décisions au jour le jour et de focaliser ses actions vers les patients-sujets qui le nécessitent".

Signatures de contrat à l'étranger

Bref, une solution désormais globale qui suscite plus que de l'intérêt, notamment à l'étranger. "Nous sommes en discussion avec des CRO japonaises, hongroises, américaines et russes. Il s'agit de contacts plus que qualifiés, puisque nous sommes en cours de négociation avec eux dans l'optique de signature de contrats". Medicodose vise un chiffre d'affaires à sept chiffres pour 2018, ce à la faveur d'un modèle économique "basé sur les volumes. Il consiste à facturer pour chaque essai clinique utilisant notre solution qui varie en fonction de certains critères propres à l'essai cliniques : durée, nombre de patients-sujets et de la complexité du protocole clinique - nombre de pays, de sites, d'unités thérapeutiques (candidats médicaments) délivrées par jour, de questionnaires par jour..." La solution Medicodose est donc proposée sous la forme d'une offre packagée qui comprend l'ensemble des outils évoqués plus haut, de la fourniture du Medcompiler® au droit d'utilisation de la plateforme clinique d'adhérence en passant par les services de rappels automatiques et l'utilisation des applications mobiles.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :