Aix-en-Provence : Le plan de protection du patrimoine adopté

 |   |  359  mots
La ville, qui a décidé de protéger son patrimoine via un Plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV), a reçu l?avis favorable de la Commission nationale des secteurs sauvegardés.

La ville, qui a décidé de protéger son patrimoine via un Plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV), a reçu l'avis favorable de la Commission nationale des secteurs sauvegardés.


Aix-en-Provence entre dans le cercle fermé des 110 villes françaises dotées d'un Plan de sauvegarde et de mise en valeur. Selon la mairie, Aix disposerait du plus grand patrimoine au m2. Il aura fallu 6 ans (ses services y travaillent depuis 2005) pour répertorier les édifices et élaborer le plan qui doit protéger les 69 ha de la vieille ville. 500 édifices majeurs ont été recensés : hôtels particuliers, bâtiments civils et édifices religieux... y compris ceux qui ont disparu car le PSMV protège aussi le patrimoine caché, qui pourrait être révélé à l'occasion de travaux. Avisé par la Commission nationale des secteurs sauvegardés, il sera après enquête publique et approbation par le préfet intégré au PLU.


En France, depuis la promulgation de la Loi du 4 août 1962 sur les secteurs sauvegardés, dite loi Malraux, un secteur sauvegardé est une zone urbaine soumise à des règles particulières en raison de son "caractère historique, esthétique ou de nature à justifier la conservation, la restauration et la mise en valeur de tout ou partie d'un ensemble d'immeubles bâtis ou non" (Code de l'urbanisme, art. L. 313-1).


Par rapport aux deux précédentes lois qui existaient déjà, Malraux a élargi le périmètre de la protection pour englober des quartiers entiers avec façades, rues, cours, toitures... À noter que le statut de secteur sauvegardé confère des avantages fiscaux aux propriétaires qui entreprennent des opérations de rénovation.


Pour la députée-maire UMP d'Aix-en-Provence, Maryse Joissains Masini, "c'est le gage qu'Aix va continuer son expansion tout en gardant son âme. Cette adoption à l'unanimité valide mon projet politique et urbain pour le centre ville. Le patrimoine aixois est une richesse dont nous avons hérité, notre rôle d'élu est de le préserver, de le protéger afin de le transmettre aux générations futures".

A.D



Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :