Kaporal passe sous pavillon britannique

 |   |  443  mots
La marque marseillaise de prêt-à-porter créée en 2003 par Laurent Emsellem et qui s'est fait connaître avec ses jeans vintage et branchés, concurrent de l'italien Diesel ou de l'hollandais G Star, vient d'être majoritairement reprise par le fonds britannique TowerBrook Capital Partners L.P. La transaction sera finalisée en juillet.

Le fondateur reste au capital et conserve ses fonctions au conseil d'administration et le fonds MBO Partenaires, entré au capital à hauteur de 33 % en 2008, réinvestit dans l'entreprise. Pour sa part, le nouvel entrant, le fonds britannique TowerBrook, multiplie ces dernières années les investissements pour acquérir un portefeuille d'actifs dans le secteur de l'équipement à la personne. Il a signé le 10 mai dernier un accord en vue de prendre la majorité de la marque californienne de jeans True Religion.

"Nous avons travaillé dur toutes ces années pour construire notre société et je suis impatient de poursuivre cette croissance avec le soutien de TowerBrook. Il est le partenaire idéal pour développer des domaines spécifiques de notre business comme nos stratégies de vente au détail et en ligne, avec à long terme un potentiel de croissance au-delà de nos cœurs de marchés actuels", indique Laurent Emsellem, dans le communiqué annonçant la reprise le 21 mai. Contactée, la direction n'a pas souhaité s'exprimer dans l'immédiat.

Fils d'industriels du textile marseillais, Laurent Emsellem a repris la société familiale Mc Lem spécialisée dans le denim en 1991 qui a donné naissance à la marque en 2003. En juillet 2012, Laurent Emsellem déclarait à la lettre d'informations spécialisées FashionMag.com atteindre "d'ici 4 ans les 300 M€ contre un peu plus de 100 M€ affichés en 2012". Les jeans représentent encore le tiers des ventes de la société qui s'est progressivement diversifiée dans le prêt-à-porter.

Offensive sur le plan marketing et pour gagner en visibilité, Kaporal 5 n'a pas hésité ces dernières années à investir en communication, en s'offrant notamment les services du rugbyman toulousain Frédéric Michalak et du footballeur Didier Drogba mais aussi pour faire défiler son nom sur les panneaux électroniques bordant le stade vélodrome et les grandes rencontres du championnat de football. Kaporal 5 a aussi habillé les candidats de l'émission "À la recherche de la nouvelle star".

La société a par ailleurs réalisé quelques recrutements clés en 2012 avec l'arrivée à la direction générale de l'ancien directeur de Tommy Hilfiger France, Santiago Cuchy, qui rejoint Laurent Emsellem au conseil d'administration, et à la direction financière de l'ancienne directrice financière centrale du groupe Beaumanoir, Bénédicte Weimar. La griffe est vendue via un réseau de 1 000 détaillants multimarques, une soixantaine de boutiques en propre et une trentaine de franchises en France et à l'international.


Charlotte HENRY

Photo : Kaporal 5 n'a pas hésité ces dernières années à investir en communication en s'offrant notamment les services du rugbyman toulousain Frédéric Michalak.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :