La SNCM plonge vers le redressement judiciaire

 |   |  192  mots
Sans surprise, Transdev a annoncé ce jour à l'issue de son conseil de surveillance, exiger le remboursement des créances ? soit plus de 100 millions d'euros ? que lui doit la compagnie maritime ce qui conduit cette dernière au redressement judiciaire.

Lors d'une réunion de médiation conduite par le médiateur Gilles Belier en début de semaine, l'actionnaire principal n'avait pas dissimulé son intention de provoquer le redressement, cette solution étant selon, lui, la meilleure façon de préserver l'activité de la compagnie.


Dans un communiqué, la filiale de la Caisse des Dépôts et de Veolia Environnement affirme que "tout ce qu'elle entreprend, aujourd'hui comme hier, en tant qu'actionnaire majoritaire, vise à empêcher la disparition pure et simple de la SNCM et de l'ensemble de ses activités et ses emplois" et que la solution du redressement judiciaire doit permettre de trouver un repreneur.


Du côté des syndicats on répète craindre que cette solution soit au contraire l'opportunité de provoquer un plan social à moindre coût.

Lundi, le dépôt de bilan sera effectif et le Tribunal de commerce de Marseille devrait annoncer l'ouverture d'une période d'observation, période durant laquelle les éventuelles offres de reprise pourront être examinées.


Contactée par la rédaction, la SNCM n'était disponible pour commenter l'annonce faite par Transdev.


Laurence BOTTERO

Crédit photo : SNCM

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :