Thales Alenia Space : Nouvelle implantation en Belgique

 |   |  282  mots
La co-entreprise de Thales et Finmeccanica, dont le siège social est basé à Cannes, a annoncé la création d'un nouveau site à Louvain en Belgique. Un site dont l'ouverture est programmée pour le premier semestre 2014.

"Cette nouvelle implantation stratégique illustre l'importance grandissante du rôle joué par Thales Alenia Space en Belgique, un pays profondément engagé dans les programmes spatiaux de l'Agence Spatiale Européenne". Voilà comment TAS explique - via un communiqué - les raisons de la naissance de cette nouvelle unité dont il a également été annoncé qu'elle ouvrirait ses portes dans les six premiers mois de 2014. Le site sera, tout au moins dans un premier temps, animé par une vingtaine d'ingénieurs, qui travailleront au développement de nouvelles technologies et de produits dans le domaine de l'avionique pour les satellites et les lanceurs. "Ce site comprendra en particulier des activités de conception orientées vers les nouveaux lanceurs européens. Notre ambition est de développer des solutions innovantes en vue de nous positionner comme fournisseur prépondérant pour l'avionique et l'électronique d'Ariane 6", détaille davantage Emmanuel Terrasse, le directeur R&D et Business Development.

90 M€ et 600 salariés en Belgique

La collaboration avec le pôle de compétence en microélectronique de Louvain est d'ores et déjà annoncée. Tout comme avec le site de Mont-sur-Marchienne près de Charleroi, implantation belge de Thales Alenia Space depuis 1963. Thales Alenia Space Belgium fournit notamment 50 % de l'électronique du lanceur Ariane 5 ainsi que la chaîne de sauvegarde de Soyouz. Elle emploie près de 600 personnes et réalise un chiffre d'affaires de 90 M€, contribuant ainsi aux 2,1 Mds d'euros réalisé par Thales Alenia Space présent, outre en France et en Belgique, en Italie, Espagne, Allemagne et aux États-Unis. Au total, 7 500 personnes travaillent pour la joint-venture liant Thales et Finmeccanica dans le monde.


L.BOTTERO

Photo ©nogier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :