Thales Alenia Space crée une joint-venture avec le russe ISS Reshetnev

 |   |  342  mots
La nouvelle entité sera russe et majoritairement détenue par le groupe ISS. L'accord de création a été signé à Moscou le 28 février dernier entre le P-d.g français Jean-Loïc Galle et le directeur général russe, Nikolay Testoedov.

Elle est le fruit de la longue collaboration nouée entre le leader européen des systèmes satellitaires et son homologue russe de la fabrication des satellites de télécommunication, navigation et géodésie (science qui étudie les dimensions et la forme terrestres) : la nouvelle co-entreprise portée sur les fonts baptismaux par Jean-Loïc Galle, le P-d.g de Thales Alenia Space et Nikolay Testoedov, le directeur général d'ISS Reshetnev le 28 février dernier à Moscou apparaît donc comme une suite logique. Implantée à Krasnoyarsk, là même où siège ISS Reshetnev, cette joint-venture est de droit russe, étant majoritairement détenue par le groupe ISS. Elle sera initialement consacrée à la production d'équipements aux standards internationaux les plus exigeants pour les satellites de télécommunication russes.

Dans un second temps, elle visera de nouveaux produits au profit des satellites pour mieux adresser encore les marchés russes et internationaux sur lesquels ISS et TAS, travaillent déjà en collaboration. Pour le P-d.g de Thales Alenia Space (elle même déjà le résultat d'une joint-venture entre le français Thales et l'italien Finmeccanica) : "le partenariat avec ISS est absolument stratégique, l'entreprise que nous créons aujourd'hui va en effet permettre d'assembler, d'intégrer et de tester des équipements aux standards les plus exigeants, et d'accroître ainsi notre niveau d'activité de manière significative. Nous serons à même de mieux relever les défis que les marchés nous imposent".

Thales Alenia Space, dont le siège est basé à Cannes, mais qui dispose également d'un site à Toulouse, emploie 7 500 personnes et a réalisé un chiffre d'affaires de 2,1 milliards d'euro en 201. ISS Reshetnev est, quant à elle, une société répartie en 10 entités intégrées qui emploie 14 000 personnes. Elle fait partie des 5 sociétés mondiales les plus significatives en terme de contrats signés dans le domaine des satellites et des télécommunications.

L.B


Photo : "Le partenariat avec ISS est absolument stratégique", a indiqué l'entreprise


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :