Thierry Chéron, vice-président de GSF

 |   |  248  mots
L'actuel directeur général du groupe de propreté basé à Sophia-Antipolis prend la suite de Bernard Leveau, parti à la retraite.

C'est lui qui est désormais chargé d'animer la politique générale du groupe de propreté auprès de son fondateur et P-d.g, Jean-Louis Noisiez. Thierry Chéron, 61 ans, diplômé de l'IEP Paris accède à de nouvelles fonctions. Il remplace au poste de vice-président Bernard Leveau, qui a fait valoir ses droits à la retraite. Directeur général de GSF depuis 2012, il a rejoint l'entreprise en 1988 en tant que coordinateur groupe. Puis il est nommé secrétaire général - ce qui lui permet d'exercer une fonction d'accompagnement de la direction - avant d'intégrer en 2008 GSF Partenaires, la structure de pérennité du groupe dont il devient membre.

GSF, 660 M€ de C.A et 28 000 salariés

Outre sa fonction de vice-président, Thierry Chéron assurera désormais la représentation du groupe auprès de certaines de ses filiales, notamment GSF Orion et GSF Phébus pour la région Grand Centre de la France et GSF Jupiter et ETS pour ce qui concerne la Côte d'Azur et Monaco. GSF, qui a soufflé ses 50 bougies l'an dernier, emploie aujourd'hui 28 000 salariés pour un chiffre d'affaires de 660 M€. Présent dans l'Hexagone au travers de 23 directions régionales et 110 établissements dans plus de 170 communes, le groupe français est également présent aux États-Unis, plus précisément à Indianapolis, à Cincinnati et à Chicago, au Canada, au Royaume-Uni et en Espagne.

Laurence BOTTERO

Photo : Thierry Chéron est dans le groupe de services depuis 1988.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :