Un pôle régional de formation aux métiers de l ? alimentaire à Avignon

 |   |  649  mots
Face à la pénurie de main d??uvre qualifiée, le Vaucluse a été choisi pour loger un pôle alimentaire régional de référence et d?excellence. Labellisé ?Université régionale des métiers?, l?établissement proposera des formations de niveau III (BTS) et II (Master).

Avec ses 53 000 actifs et un chiffre d'affaires de près de 5 milliards d'euros, le secteur (14 409 entreprises artisanales et de commerce de proximité) a un poids majeur dans l'économie régionale. Mais ces entreprises à taille humaine - 88% comptent 5 salariés et moins - sont aujourd'hui confrontées à une pénurie de main d'œuvre qualifiée, la quasi-totalité des métiers du secteur étant en tension sur la région.

Alors qu'ils sont en pleine mutation, les seules formations de l'alimentaire proposées à ce jour en PACA sont de niveau V (CAP) ou IV (niveau Bac). Il n'existe ainsi aucun diplôme ou titre d'excellence (niveaux III - BTS et II - Master). Afin d'y remédier, le Vaucluse a été choisi pour faire de son Centre de formation d'apprentis (CFA), basé à Avignon, un Pôle alimentaire régional de référence et d'excellence.

"Dans chaque département, on arrive assez facilement à former au niveau V, mais au niveau IV cela devient plus difficile car on n'a pas le vivier suffisant pour lancer des formations de niveau supérieur. D'où l'idée de mutualiser pour ouvrir un pôle de référence régional, labellisé université régionale des métiers de l'artisanat, afin d'attirer un vivier de toute la région. On a également la volonté de rayonner sur l'ensemble de l'arc méditerranéen, le Sud Rhône-Alpes et même les pays du Maghreb", explique Yannick Mazette, vice-président de la Chambre de métiers et de l'artisanat du Vaucluse (CMA 84) et président de la commission formation à la Chambre régionale de métiers de l'artisanat (CRMA).

L'initiative s'inscrit dans la démarche de régionalisation engagée par les élus de la CRM durant la mandature (2010-2015). "Nous travaillons à la régionalisation car il existe une volonté de fusionner les 5 chambres départementales de la région, les Alpes-Maritimes mises à part", poursuit Yannick Mazette.


Dans ce cadre, les chambres départementales vont mettre leurs biens en commun et les CFA laisser place à des pôles référents. "Chaque chambre aura sa spécificité. À l'instar du Vaucluse qui s'est positionné pour recevoir l'alimentaire, le Var en a fait de même sur la coiffure-esthétique, les Alpes-de-Haute-Provence sur les métiers de la bureautique et les Hautes-Alpes sur l'aéronautique", précise le président de la commission formation.


Inscrit dans le Programme Investissement d'Avenir (PIA) (ex-Grand emprunt), le pôle alimentaire attend désormais le feu vert des derniers financeurs. D'un coût d'environ 8 M€, il sera financé par l'État (3 M€), la Région via deux enveloppes de 640 K€ (AGIR) et de 1,8 M€, la CMA 84 par de l'auto-financement à hauteur de 1,3 M€ et un emprunt de 500 K€, la CRMA (400 K€) et des fonds privés de la Confédération générale de l'alimentation en détail (CGAD), qui regroupent 17 confédérations nationales de métiers de l'alimentaire, pour 110 K€.

"Nous sommes en train de finaliser la deuxième enveloppe de la Région pour 1,8 M€", indique Yannick Mazette.

Le projet, qui a fait l'objet jeudi d'une réunion à la Caisse des dépôts de Marseille en présence des représentants de l'État, doit être présenté au PIA début février. "Notre volonté est que ce pôle ouvre à la rentrée 2014, avant la fin de la mandature. On a les devis, il ne nous reste plus qu'à lancer les appels d'offres. Si on a rapidement le feu vert des financeurs, on peut débuter les travaux dès 2013", poursuit-il.

Après livraison du chantier, soit un an de travaux, le bâtiment sera en meusre d'accueillir 980 personnes en formation initiale mais assurera aussi des sessions en formation continue.


Serge PAYRAU


Photo: Le pôle alimentaire proposera des formations nouvelles de niveaux II, III et IV spécialement adaptées aux besoins des entreprises. (© CMA 84)


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :