Une cheminée solaire pour la Maison de la recherche euro-méditerranéenne

 |   |  390  mots
La communauté d?agglomération de l?aire toulonnaise a choisi pour son site, hébergeant la Maison de la recherche euro-méditerranéenne, l?Institut Ingémédia et l?Institut de la mer, de l?environnement et du développement durable, un système innovant de cheminée solaire permettant une ventilation naturelle. Livraison prévue en janvier 2014.


Situé sur la dalle des Ferrailleurs, en centre-ville de Toulon, le site, hébergeant la Maison de la recherche euro-méditerranéenne, l'Institut Ingémédia et l'Institut de la mer, de l'environnement et du développement durable, abrite un système innovant de cheminée solaire, qui permet d'optimiser la ventilation naturelle en augmentant la différence de pression entre les locaux et l'extérieur. Pensé par le groupement composé de l'Agence Nicolas Michelin et Associés (ANMA), du CET Ingénierie et BOUTTE Environnement, il sera le premier dans la région à utiliser un tel équipement.


Sur un socle de deux niveaux agrémenté d'un jardin verdoyant, la disposition en arc de cercle de trois plots de cinq étages permet d'ensoleiller naturellement des pièces qui n'auraient jamais vu le jour si le bâtiment avait été conçu d'un seul bloc. De même les ombres portées contribuent au rafraîchissement des salles.

Placés en toiture, un vitrage basse émissivité couplé à un fond de gaine sombre massique absorbant la chaleur, assurent le réchauffement de l'air et créent une aspiration de l'air frais vers la sortie. De même, la nuit, la circulation de l'air frais rafraîchit les dalles en bétons ayant absorbé la chaleur au cours de la journée. "Grâce à ce système, on épargne de l'énergie au lieu d'en créer pour alimenter un système mécanique", explique Alessio Loffredo, chargé de projet à l'ANMA, qui porte deux autres projets similaires à Saint-Brieuc (la CAF) et à Reims ("La Halle Bleue" d'EDF). Selon les estimations, le coût de d'exploitation total annuel sera ramené à 19 134 euros contre 29 456 € auparavant.

Dimensionnée (11 500 m2 de SHON) pour accueillir 1 500 étudiants, 200 doctorants et 130 enseignants - chercheurs, la Maison de la Recherche Euro-Méditerranéenne dispose d'un budget de 35,4 M€, apportés par TPM à hauteur de 42,8%, la Région (27,7%), l'État (20,6%), le CG83 (8,8%).


Fabien Groué


*La communauté d'agglomération Toulon Provence Méditerranée (TPM) a reçu pour cette innovation un prix de 15 K€ au concours Fonds Innovation développement durable EPL/EDF décerné par la fédération régionale regroupant les 90 entreprises publiques locales (EPL).

Photo :  La Maison de la Recherche Euro-Méditerranéenne est dimensionnée pour accueillir 1 500 étudiants, 200 doctorants et 130 enseignants - chercheurs et disposera d'un budget de 35,4 M€.
©Artefactory

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :