101ème destination pour l'aéroport de Marseille Provence

 |   |  439  mots
Après Paris et Nice, la compagnie finlandaise Blue 1 ouvre une troisième route en France à partir de Marseille.

Apprenez à dire Tervetuloa car c'est ainsi que l'on dit "bienvenu" en finlandais. À partir du 31 mai et pour la saison estivale (jusqu'au 18 octobre), un vol direct (en B 717, et à partir de 123€ TTC en aller simple) sera opéré deux fois par semaine à partir de Marseille jusqu'à Helsinki. Ce qui permet à l'aéroport Marseille Provence de franchir le cap des 100 destinations et à la compagnie Blue 1, créée en 1988 sous le nom d'Air Botnia, d'ouvrir sa troisième route en France. Après Paris (où elle a porté à deux le nombre de ses liaisons hebdomadaires depuis fin janvier) et Nice où elle opère depuis 2006 trois vols par semaine en été.

Créée pour assurer exclusivement des vols au départ et à destination de la ville d'Helsinki, le transporteur dessert aujourd'hui 14 villes* en Europe (hors Marseille) dont 6 uniquement pendant la période estivale. Un envol notamment permis par son acquisition par le groupe aérien scandinave SAS. La compagnie qui se définit "comme ayant la structure de coût d'une low cost mais avec la qualité de service digne d'une major classique" selon Tom Christides, vice-président communication/affaires publiques et directeur de la sécurité, opérera néanmoins à partir de la plate-forme MP1.


"Nous sommes aujourd'hui la deuxième plus grande compagnie en Finlande avec 1,5 million de passagers en 2010 et 14 appareils en opération" (ndlr : flotte composée uniquement de B717, équivalent de notre A318, pouvant embarquer 106 passagers et au rayon d'action limité à un peu moins de 3000 km). Un handicap qui a contraint l'opérateur aérien à abandonner la destination de Biarritz en 2010 après trois ans d'opérations.

L'homme, qui s'excuse pour ne pas être en mesure de s'exprimer en français, ambitionne que la ligne devienne par la suite régulière et justifie l'ouverture de Marseille comme une vraie volonté stratégique. "Nice est une destination parvenue à maturité, recherchée par les touristes scandinaves pour la plage, Cannes et la Riviera. Marseille offre une plus grande diversité de territoires - le Lubéron, les Alpilles, Arles, la Camargue, Aix...- à moins d'une heure de Marseille".

"Nous attendons à 3000 touristes supplémentaires, qui ont la réputation d'avoir un pouvoir d'achat important", ajoute le directeur commercial de l'aéroport de Marseille. Pour faire connaître la Provence, des opérations (conférence de presse, workshops) ont déjà été entreprises en Finlande par la "task force" de l'aéroport, Fly Provence. Quant à Tom Christides, il vante le Canada à trois heures de vol, les grands espaces et la température fraîche.


Adeline Descamps

Photo : Tom Christides, vice-président communication/affaires publiques et directeur de la sécurité de Blue 1


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :