30 000 militaires quittent chaque année l ? armée

 |   |  389  mots
Les Pôles Défense Mobilité de Marseille et de Toulon viennent de signer une convention de partenariat avec la direction régionale de Pôle Emploi PACA. Objectif : retour à l?emploi durable des personnels militaires.


La problématique est aigue au sein des services de l'armée. Les conditions d'engagement des armées se traduisent, pour le personnel militaire, par la nécessité de conserver une ressource humaine jeune, et donc par des carrières plus courtes qu'ailleurs, de l'ordre de 10 ans en moyenne, ce qui engendre un flux de départ de près de 30 000 militaires par an. En outre, la rationalisation du ministère de la Défense dans le cadre de la RGPP (révision générale des politiques publiques) impose une réduction d'effectif de militaires et civils de 54 000 personnes sur la période 2009-2014, dont 75% d'effectifs militaires.

La convention régionale, qui a été signée le 16 février à bord du TCD Siroco*, est une déclinaison de l'accord -cadre national signé entre Pôle Emploi et Défense Mobilité le 14 juin 2010.
Par cet accord, Pôle Emploi et Défense mobilité s'engagent ensemble pour favoriser "les militaires quittant l'institution après 4 mois de service, et avant 4 ans de service, les anciens militaires ou civils de la défense demandeurs d'emploi et dont l'indemnisation chômage incombe au ministère de la défense, les conjoints des agents civils ou militaires du ministère de la défense, demandeurs d'emploi", fait valoir le lieutenant de vaisseau Ingrid Parrot, en charge de la communication au
commandement et préfecture maritime de la Méditerranée à Toulon.

Les candidats, inscrits à Pôle Emploi, bénéficieront donc d'un accompagnement renforcé effectué à la fois par les conseillers de Pole Emploi et ceux de Défense Mobilité, l'agence de placement du ministère de la Défense. Depuis sa création en 2009, l'agence de reconversion, a étoffé son réseau dans toute la France : 8 pôles ont été inaugurés en 2009. Cette organisation comprend une direction centrale installée à Paris, 10 pôles régionaux situés à Lille, Toulouse, Lyon, Marseille, Metz, Brest, Paris, Toulon, Rennes et Bordeaux.

La région PACA est la plus militarisée de France avec 44 000 ressortissants de la défense. Elle bénéficie d'ailleurs de deux agences, Marseille et Toulon.


Cette convention devrait concerner environ 1000 personnes. À l'occasion de cette signature, trois premiers contrats d'accompagnement ont été signés par des demandeurs d'emploi ayants droit.


A.D
* TCD : Transport Chaland de débarquement
Crédit photo : Emmanuel Rathelot

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :