35 projets de golfs en Paca

 |   |  530  mots
Dans le cadre de l?organisation, à Paris en 2018, de La Ryder Cup, la Fédération française de golf soutient la création de 100 nouvelles structures golfiques en France dont 35 en région.


"La région Paca dispose actuellement de 63 parcours de golf et enregistre 45 000 licenciés. La Fédération française de golf, avec le soutien financier du Centre national pour le développement du sport (CNDS), promeut localement 35 projets d'équipements, se répartissant de façon égale entre des initiatives d'ordre privé et public. Selon la configuration du terrain, il faut compter entre 500 000 et 1 M€ d'investissement. Les subventions publiques sont fixées entre 10 et 15% du montant des travaux", résume Pierre Michel, président de la Ligue de Golf Paca et membre du comité directeur de la FFGolf.

Organisée tous les deux ans, la Ryder Cup 2018 a été attribuée à la France le 17 mai 2011, devançant ainsi l'Espagne, les Pays-Bas, le Portugal et l'Allemagne. La compétition de golf ne s'est tenue qu'une seule fois en dehors des États-Unis ou du Royaume-Uni, c'était en 1997 en Espagne.

Pour information, La Ryder Cup 2010 a apporté 82,4 millions de livres au Pays de Galles, a attiré 250 000 spectateurs durant les 5 jours d'entraînement et de compétition.L'édition 2018 se tiendra donc au golf national de Saint-Quentin-en-Yvelines. Et pour emporter la candidature, la FFGolf s'est engagée à passer un cap majeur dans le développement de la pratique en France, notamment "en augmentant le nombre de licenciés, en comptant davantage de joueurs professionnels dans le Top 50 mondial et en rendant le golf plus accessible à tous".

Le golf serait le sport individuel le plus pratiqué au monde (90 millions de pratiquants, source R&A candidature olympique du golf en 2009). En France, il y aurait 407 530 licenciés et 600 000 pratiquants. En 10 ans le nombre de licenciés a augmenté de 35% et ce serait l'une des seules fédérations sportives à connaître une augmentation continue de ces licenciés depuis 20 ans.

Promouvoir la France comme destination golfique fait partie de la stratégie de la Fédération pour sortir la discipline de sa relative confidentialité. Et cela passe par le développement des infrastructures. Selon une étude commandée au cabinet BIPE en 2007, la filière économique du golf français représenterait un C.A de 1,5 milliard d'euros et 13 000 emplois. Le golf serait en outre le premier sport dans l'industrie touristique mondiale avec 19 milliards de dollars dépensés par an.

Première destination touristique mondiale, la France profiterait peu de cette manne avec seulement 392 M€ H.T de recettes estimées (Source Etude BIPE 2007). D'où l'enjeu de l'accueil de la manifestation. "Notre région a une carte à jouer. Elle présente beaucoup d'atouts, poursuit le président régional, son climat privilégié, son poids démographique, son économie résidentielle...autant de facteurs qui contribuent au développement de la discipline".

Sur les 698 équipements recensés en France (propriété privée à 62%, publique à 35% et mixte à 3%), Île-de-France, Rhône-Alpes, Aquitaine et la PACA concentrent 42% des équipements et la moitié des licenciés.

Trois projets sérieux, situés dans les Hautes-Alpes (le Dévoluy, l'Embrunais et les Ecrins) sont suffisamment avancés pour émerger d'ici 3 à 4 ans. "Un touriste dépense au minimum 40 à 50 € par jour. Et la fréquentation est en hausse de 10% dans les Hautes-Alpes", conforte-t-il.


A.D

© Golf de l'Esterel

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :