ALERTE INFO : Coup de massue pour les Alpes-Maritimes : Plan social chez Texas Instruments

 |   |  257  mots
Le comité d'entreprise extraordinaire, qui s'est tenu ce 18 décembre, a dévoilé un plan de restructuration bien plus sévère qu'attendu. Au final, 517 emplois sur les 541 que contient le site de Villeneuve-Loubet dans les Alpes-Maritimes sont supprimés. Seuls 27 ingénieurs en recherche des télécommunications ne sont pas concernés. Le site azuréen fermera ses portes en 2013.

Implanté sur la Côte d'Azur depuis 1961, le groupe texan a fait de sa filiale française (qui était à l'origine un site d'assemblage) son deuxième centre de R&D d'Europe juste derrière celui de Munich, avec à son actif le dépôt de 600 brevets en deux décennies. Pourtant, ce n'est pas la première fois que l'entité française est secouée par un plan de licenciements : déjà en 2009, 300 emplois avaient été supprimés, soit un tiers des effectifs. En 2011, à l'occasion des 50 ans de Texas Instruments France, Christian Tordo, qui est en le directeur général depuis 1994, se voulait rassurant, arguant que le groupe de semi-conducteurs se "portait bien".

Mais près de douze mois plus tard, le groupe a tout simplement opté pour une nouvelle stratégie, en choisissant de se désengager du marché des smartphones et des tablettes.

Le 14 novembre dernier, la direction mondiale a officialisé la suppression de 1 700 postes dans la branche wireless. Un segment sur lequel la filiale française était positionnée. Les 541 employés du site azuréen sont en effet spécialisés dans la conception de processeurs d'application, regroupant les compétences en architecture, design, vérification, validation, logiciel, test...

Seuls 27 postes dédiés au développement en télécommunications sont préservés. Mais ils devront néanmoins quitter les 28 000 m2 du siège français. Texas Instruments France est également donneur d'ordre pour 150 sous-traitants. Les modalités du plan social doivent être définies début 2013.

L.B

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :