ALERTE INFO : Euromed Management fusionne avec BEM

 |   |  362  mots
Enfin? Après plusieurs projets de rapprochement avortés, l?école de commerce de Marseille a trouvé pointure à son pied. Une nouvelle alliance stratégique est en train de s?opérer au sein des locaux de Bordeaux management school (BEM). La fusion entre Euromed Management et son homologue de Bordeaux, devrait être annoncée dans les heures qui viennent. Les derniers points du contrat sont en train d'être négociés mais la fusion sera effective au 1er janvier 2013.

Enfin... Après plusieurs projets de rapprochement avortés, l'école de commerce de Marseille a trouvé pointure à son pied. Une nouvelle alliance stratégique est en train de s'opérer au sein des locaux de Bordeaux management school (BEM). La fusion entre Euromed Management et son homologue de Bordeaux, devrait être annoncée dans les heures qui viennent. Les derniers points du contrat sont en train d'être négociés mais la fusion sera effective au 1er janvier 2013.

Course à la taille critique, aux meilleurs enseignants, au prestige... Face à la concurrence internationale et à la dictature des classements, les écoles n'échappent pas à la problématique propre à toute entreprise : gagner en puissance et en visibilité, mutualiser des moyens et réaliser des économies d'échelle.

Alors que nous avions vent des tractations en coulisses entre Euromed Management et l'ESC-Toulouse, c'est finalement vers l'autre ville des bords de la Garonne et rivale de la Toulousaine que la Phocéenne se tourne.

Alors que l'école marseillaise (50 M€ de budget) est gérée par une association, celle de Bordeaux (31 M€ de budget) est un service de la Chambre de commerce et d'industrie de Bordeaux. Des différences juridiques qui font l'objet des tractations en cours.

Les actifs immobiliers devraient rester la propriété de chaque CCI, a précisé Jacques Faurens, vice-président de la CCIB en charge de la formation, tandis que les deux écoles se fondront dans une entité unique.

Euromed Management parvient enfin à concrétiser. Ce n'est pas faute d'avoir ces derniers temps "discuté avec les uns et les autres". On se souvient du projet avec l'école de commerce de Nice, Ceram, qui a finalement préféré l'ESC de Lille, donnant naissance en 2009 à la School of Knowledge Economy and Management (Skema).


Quant au rapprochement avec l'ESC-Toulouse, il n'a pas abouti faute d'un consensus trouvé avec la nouvelle équipe de la CCI toulousaine.

Un autre projet de fusion, d'envergure, serait en préparation. Il impliquerait (liste non définitive) les ESC de Pau, Brest, Amiens, Troyes, Clermont, et l'Escem (Tours-Poitiers). Sous le nom de code France Business School.

A.D avec Jean-Philippe Dejean (à Bordeaux)

Une publication du groupe Ecopresse

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :