Aéroport de Marseille : Première base de province pour XL Airways

 |   |  788  mots
L?aéroport Marseille Provence sera en quelque sorte un banc de test pour XL Airways et sa nouvelle stratégie : développer un réseau de lignes long-courrier directes au départ de la province. Après avoir annoncé en juillet la Réunion et Mayotte, la compagnie low-cost vient d?officialiser l?ouverture en 2013 de nouvelles routes : Punta Cana en République Dominicaine et surtout New York. À prix tirés.


C'était un secret de polichinelle. Lors de sa dernière visite à Marseille pour annoncer ses vols sur la Réunion et Mayotte à prix cassés, il avait fait allusion aux États-Unis, qualifiant la destination comme le futur "blockbuster du tourisme pour les vacanciers français".

Laurent Magnin, le P-d.g de XL Airways, a confirmé que Marseille et New York seraient reliées en direct en A 330-200 dès le 31 mai avec deux vols hebdomadaires assurés jusqu'au 25 octobre. Au prix d'appel de 449€ A/R (12% de l'offre à ce tarif). "Les prix grimperont ensuite par pallier de 50 € mais n'excéderont pas 1 149 €".


Il a par ailleurs annoncé que la ligne Marseille - Punta Cana (République Dominicaine) passera en vol régulier dès le 26 décembre prochain jusqu'au 1er mai 2013 à raison d'un par semaine et en prix plancher de 559€ A/R. New-York prendra ensuite le relais.

Le transporteur vise les 27 000 passagers avec une offre de 32 000 sièges au total sachant qu'au départ de Marseille, il opère sans concurrent vers la ville qui ne dort jamais. Et qu'en 2011, le trafic annuel entre les deux cités se serait établi, selon l'aéroport MP, autour de 60 000 passagers. "Nous opérerons comme on l'a fait avec la liaison Paris - New York, avec une première saison s'étalant sur 4 mois et demi d'exploitation pour aviser ensuite".

Taux de remplissage espéré : 85% minimum avec l'équilibre dès la première année. Pas surréaliste selon le dirigeant. La compagnie (en vente), aurait, selon le parler cash de Laurent Magnin, depuis 2006 année où il a repris les commandes de la compagnie, connu qu'un seul bilan négatif (2010) et serait l'une des rares à afficher aujourd'hui un résultat net positif (1,1 million d'euros) et un chiffre d'affaires (304 M€) en augmentation.

Dopé par le succès de ses dessertes de San Francisco (deux vols par semaine entre Paris CDG2A avec un coefficient de remplissage de 85% en août et de 80% en juillet), de Las Vegas (85% de remplissage en juillet et 82% en août) et surtout de New York (97% de remplissage en juin, 90% en juillet et 92% en août), le transporteur entend réitérer l'affaire au départ d'une plate-forme de province.

Et Marseille sera la première base régionale pour la low-cost, qui perturbe beaucoup le jeu de ses concurrentes - Corsair, Air France et Air Caraïbes - avec ses prix à 399 euros TTC sur les Antilles.


Plus que l'annonce de deux destinations supplémentaires au départ de la plate-forme marseillaise, c'est un changement de positionnement qui a été confirmé. Pour rappel, la compagnie a été créée pour être au service des tour-opérateurs.

"Avant, 75% des sièges partaient chez les tour-opérateurs mais cette proportion baisse d'année en année et d'ici deux ans, ils ne représenteront plus que 50% de l'activité. Avec l'arrivée des low cost le concept de charter est dépassé sur le moyen courrier. Le modèle économique du futur pour XL Airways est de vendre de la destination en direct aux consommateurs. D'où le choix de concentrer l'activité sur le long courrier et de commercialiser les sièges comme une compagnie régulière sur certaines destinations de l'été comme les États-Unis".

L'ancien vice - président ventes et marketing de Corsair - s'oppose aujourd'hui à la vision de ses concurrentes, qui font le choix de monter en gamme leurs services à bord. Quand le carburant représente 43% du prix du billet, quand l'heure de vol coûte 500 M€ en leasing, la seule option est "capacité densifiée". D'où l'arrivée dans sa flotte d'un gros-porteur A 330 -300 monoclasse à 408 sièges.

À Nice, une seule compagnie, Delta Airlines, assure la liaison vers NY. En 2011, le trafic annuel s'est établi à 109 300 passagers, dont 45 % de résidents et 55 % de visiteurs. Et parmi les premiers, 8,9% étaient originaires du Var et 3,75 % des Bouches-du-Rhône. Delta Airlines a repris les vols quotidiens cette année à partir du mois de mars et non du mois de juin comme les saisons précédentes. Cette liaison est opérée jusqu'en octobre, date à laquelle les vols seront assurés 4 à 5 fois par semaine.

A.D


Marseille - New York du 31 mai au 25 octobre 2013 :

- Marseille / New York : départs le mercredi (10h30) - arrivée (13h20) et le vendredi (18h55) - arrivée à (21h45)

- New York / Marseille : départs le mercredi (15h30) - arrivée le jeudi (05h05) et le dimanche (23h55) - arrivée le lundi (13h30)


Marseille - Punta Cana, du 26 décembre 2012 au 1er mai 2013 :

- Marseille / Punta Cana : départs le mercredi (09h15) - arrivée (14h00)

- Punta Cana / Marseille : départs le mercredi (15h45) - arrivée le jeudi (5h30)



Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :