Aéroport de Marseille-Provence : La concurrence s'exacerbe autour de la Turquie

 |   |  451  mots
L?information avait ?fuité? dans la presse. Les services de communication de l?aéroport de Marseille-Provence ont donc du ?lâcher? le communiqué. Après Nice, Toulouse et Lyon, Turkish Airlines se pose à Marseille. L'une des compagnies les plus dynamiques du marché actuellement risque de perturber le jeu.

Vendredi 1er février, la compagnie la plus chère du marché en terme de valorisation boursière (3,1 milliards de dollars contre 2,5 milliards pour Air France KLM) a annoncé avoir commandé 5 A330-300 à Airbus. Et l'on sait, par un communiqué du ministère du Commerce extérieur, que le transporteur turc, dont la flotte est majoritairement composée de Boeing, est en négociation avec le constructeur européen pour l'achat de 150 autres appareils, dont des A380, qui viendraient ainsi compléter son portefeuille de 200 avions à ce jour.


Quoi qu'il en soit, elle fait partie des compagnies qui se portent à merveille. En croissance continue depuis 7 ans, rentable, considéré par les autres majors comme un concurrent redoutable, disposant d'un plan de plan de croissance ambitieux, aidé par l'État, le transporteur turc affichait en novembre dernier un bénéfice net trimestriel de 704,6 millions de livres (391 MUSD), en hausse de 39% et des ventes en hausse de 21% (4,48 Mds $).

Déjà présente en Province sur les aéroports de Lyon, Nice et Toulouse, où elle opère des vols hebdomadaires en direct vers Istanbul (177 € TTC au départ de Toulouse en départ immédiat et 235 € T.T.C de Nice), son arrivée (à partir de juin) a de quoi perturber le jeu à Marseille. Istanbul sera desservie à raison de 4 vols par semaine les mardi, mercredi, vendredi et dimanche. Les avions décolleront de Marseille à 13h55 pour atterrir à Istanbul à 18h55 heure locale.

Pegasus Airlines, l'autre compagnie turque, qui est aussi très dynamique ces derniers temps (elle vient également de passer commandes de 100 A320), assure au départ du terminal low cost mp2, plusieurs vols hebdomadaires directs (en B737-800 de 189 sièges) vers l'aéroport Sabiha Gokcen d'Istanbul. Elle permet ainsi aux Provençaux d'accéder à une petite vingtaine de destinations en Turquie. Présent depuis mai 2010 avec trois vols du soir, le spécialiste turc du vol à bas coût (69,99€ T.T.C pour un aller simple de Marseille, 59,99€ T.T.C à partir d'Istanbul) a fait basculer cette liaison en vols de jours en novembre 2011 puis est passé à 4 rotations hebdomadaires en mars 2012.


Par ailleurs, la desserte directe par Air France est annoncée à partir du 31 mars avec deux vols hebdomadaires et probablement vers l'aéroport Ataturk d'Istanbul.

Reste à savoir comment va s'orchestrer, sur cette liaison, l'entente avec Lufthansa, qui dessert aussi la capitale culturelle de la Turquie mais avec escale au départ de mp, sachant que les deux compagnies ont décidé dernièrement de se rapprocher sur un plan commercial en vue de contrer les autres grandes alliances entre notamment les Européennes et les transporteurs du Moyen-Orient (Air France avec Etihad, British Airways avec Qatar Airways).

A.D


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :