Aix-Marseille Université signe son premier PPP

 |   |  356  mots
Aix-Marseille Université et le consortium Bâtimur ont signé un partenariat public-privé pour la réalisation de l?opération Oceanomed 2. Premier signé à Marseille et second en France après Grenoble.

Ce projet s'inscrit dans le cadre de l'opération campus, pour laquelle Aix-Marseille Université (AMU) a obtenu un financement de 500 M€ en capital pour équiper et moderniser ses campus. Ce PPP est le premier signé par l'université qui en prévoit un second sur Marseille, et deux autres sur Aix-en-Provence. "Cette signature va permettre à AMU de débloquer la dotation d'État, non consommable, mais dont les revenus tirés de l'intérêt annuel de 4,032 %, soit plus de 20 M€ par an, seront perçus dès janvier 2013 par l'université. Ils assureront le financement du projet Océanomed 2 ainsi que de l'ensemble de l'opération campus Aix-Marseille", a précisé Yvon Berland, le président de l'université unifiée.

Les laboratoires d'océanologie d'Aix-Marseille Université ont fusionné créant, en mars 2012, l'institut méditerranéen d'océanologie (MIO) au sein de l'observatoire des sciences de l'univers dénommé Pythéas. D'envergure internationale, le MIO regroupe plusieurs équipes aujourd'hui installées à Marseille (Endoume et Luminy), Toulon et La Seyne-sur-mer.

L'élément-phare de ce nouvel établissement est la construction de nouveaux locaux appelés Océanomed. L'étude de faisabilité initiale et le montage financier ont conclu à la création du bâtiment en deux phases complémentaires : la première est inscrite dans le cadre du CPER 2007-2013 et la seconde dans le cadre de l'opération campus. Le projet Océanomed comprend un complexe d'enseignement et de recherche en océanologie. Les deux bâtiments doivent être livrés à la rentrée 2014.

Le contrat confie à Bâtimur la mission globale de financement, conception, construction, maintenance et exploitation du bâtiment Océanomed 2 sur une durée de 25 ans, assurant le regroupement des équipes d'océanologie sur le campus de Luminy. Il associe notamment la Caisse d'Épargne au groupe Vinci. Deux autres groupements s'étaient portés candidats pour ce projet : le premier autour du groupe Eiffage et le second piloté par le constructeur GCC. Le coût total de l'opération s'élève à 11 M€ H.T (14M€ TTC) pour un loyer de 850 K€ par an pendant 25 ans que versera AMU.


La rédaction

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :