Areco lance une nouvelle solution de nébulisation

 |   |  371  mots
Le spécialiste de la nébulisation installé à Grasse a développé une solution spécifiquement adaptée à la boucherie et à l'activité traiteur. Elle sera notamment présentée lors du prochain salon EuroShop qui se tient mi-février en Allemagne.

Connue pour sa solution de nébulisation dédiée aux rayons fruits et légumes, fromagerie et marée qui équipe à ce jour 2 400 magasins, la PME basée à Grasse a mis au point une nouvelle solution, déclinée sur la base de brevets déjà développés et dédiée spécifiquement au rayon boucherie et traiteur. Baptisée Humiditrad, elle humidifie uniquement l'air sans les produits (viandes et produits secs comme le taboulé par exemple), ce qui permet de limiter la perte de poids de ces derniers - jusqu' 3 % - et d'allonger leur conservation jusqu'à 1,5 jour supplémentaire. Mise au point il y a trois ans, cette solution a été d'abord testée auprès d'une boucherie traditionnelle. Des essais ont également été menés avec l'enseigne Auchan. Mais c'est Interbev, l'organisation interprofessionnelle pour le bétail et la viande qui, ayant entendu parlé de l'initiative, s'est tournée vers Areco. Une étude est actuellement en train d'être finalisée, menée conjointement avec le pôle innovation des métiers de la viande, l'ARDAT, mais les essais ont d'ores et déjà validé les résultats annoncés par l'entreprise grassoise.


Retour sur investissement

Le gain économique serait de l'ordre de 3 000 € pour 800 kg de viande bovine ou porcine vendus par semaine. Tout comme sa solution de nébulisation pour les rayons fruits et légumes, fromagerie et marée, Areco proposera Humiditrad soit à l'achat soit à la location. La PME est en recherche de partenaires distributeurs afin de cibler les boucheries traditionnelles (on en dénombre 20 000 en France), alors que pour les rayons boucherie/traiteur des grandes surfaces, cela se fait par le réseau commercial dont elle dispose déjà. Elle sera également présente au salon EuroShop qui se déroule du 16 au 20 février en Allemagne et qui pourrait lui ouvrir des portes au niveau européen. Areco - qui emploie 56 personnes pour un chiffre d'affaires de 5,8 M€ - vient justement de recruter un directeur commercial France et export en charge de renforcer le positionnement de la PME en France comme à l'international.

Laurence BOTTERO


Photo : La PME grassoise promet un retour sur investissement de l'ordre de 3 000 € pour 800 kg de viande vendus par semaine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :