Areco met le cap sur l ? international

 |   |  424  mots
La PME grassoise, spécialisée dans la nébulisation par ultrasons créée sa première filiale hors Europe. Après le Brésil, d?autres implantations Outre-Atlantique sont envisagées en 2012.

Leader sur le marché français avec 85% des parts de marché, Areco (6,2 M€ de C.A en 2011, 55 salariés), qui conçoit, installe et assure la maintenance de système de nébulisation, fait de l'export son prochain levier de croissance.

"Nos ventes à l'international ne génèrent pour l'instant que 8% du chiffre d'affaires", prévient Michel Gschwind, président et fondateur de l'entreprise basée à Grasse.

En sus de ses clients européens (Allemagne, Espagne et Portugal en tête), Areco courtise l'Amérique du Sud avec une première filiale en cours de création au Brésil. Un investissement de 200 000 € qui permettra à la société de "stocker du matériel sur place et de se constituer un réseau", tout en restant "propriétaire de la technique".

"Si notre calendrier reste inchangé, nous nous implanterons aux États-Unis ou au Canada dès l'an prochain, confie le P-d.g. Selon nos estimations, plus de 4000 magasins seraient susceptibles de s'intéresser à notre technologie aux USA. Nous disposons également de contacts en Russie".


Sur la dizaine de fabricants mondiaux, il serait le seul à être actif de la réalisation jusqu'au SAV (30% du CA)."Contrairement à la brumisation, nous utilisons des ondes ultrasoniques à très haute fréquence pour générer un brouillard d'eau extrêmement fin (40 à 50 gr d'eau par mètre cube d'air, ndlr), précise le fondateur. Notre technologie permet une meilleure conservation des produits frais en GMS".

Présent chez toutes les grandes enseignes, de Leclerc à Auchan, Areco revendique près de 400 nouveaux clients chaque année et 2000 points de vente équipés. Seul Carrefour, qui s'adonne actuellement à des tests, résiste à la vague de nébulisation.

Le Groupe, composé de trois filiales (Areco, Agefi, Addacom) a renouvelé cette année son identité visuelle, moyennant une enveloppe de 50 000 €. Il investit par ailleurs actuellement 1,5 M€ dans une extension de 1200 m2, qui portera la surface totale de son site grassois à 2200 m2. Livraison prévue au deuxième trimestre 2012.

En plus de la nébulisation (80% du CA), on distingue parmi les activités d'Areco l'humidification dans les milieux industriels et la désinfection par voie aérienne (10%), ainsi que l'affichage dynamique dans les points de vente (10%).
La société, détentrice d'une quinzaine de brevets, table pour 2012 sur un chiffre d'affaires de 7,5 M€.

PH

Photo : De gauche à droite, Patrick Messager, manager commercial, Nathalie Doguet, responsable ADV grands comptes, Michel Gschwind, président et fondateur de Areco, et Armand Menargues directeur développement de la filiale Addacom consacrée à l'affichage dynamique dans les points de vente (©Areco).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :