Bleu Capelette : C ? est parti

 |   |  748  mots
Les autorisations obtenues, les recours purgés, les travaux de terrassement ayant commencé, la commercialisation avancée avec 50 % de baux signés, les co-promoteurs Icade et Sifer ont tenu à faire le point sur le chantier du futur pôle loisirs, ciné, shopping qui doit émerger en 2015, à l'entrée Est de Marseille. Un investissement de 210 M?.


Ce sont au sein d'une grande tente improvisée pour l'occasion et avec vue sur un cratère, où 70 000 m3 de terres ont été évacuées, que les avancées du projet ont été présentées par les deux promoteurs : Icade, filiale de la Caisse de Dépôts, et Sifer, groupe spécialisé dans l'immobilier, mais aussi en présence des représentants des deux cabinets d'architectes : le cabinet français DGLa et l'américain Arquitectonica et de Didier Tarizzo, directeur du futur cinéma Les 3 Palmes Capelette.


Car le complexe sur trois niveaux aux trois positionnements thématiques - shopping, loisirs et ciné - doit notamment accueillir un multiplexe cinématographique exploité par la société d'exploitation des multiplexes La Valentine et Capelette (55 % capital familial et 45 % Pathé Gaumont) de 12 salles et 2 850 places.

Planté à l'endroit des anciens ateliers de la SNCF, délimité par l'A50, le boulevard Rabatau et l'avenue de la Capelette, Bleu Capelette, dont l'ouverture est prévue fin 2015, entend être un des éléments structurants de l'Est marseillais, "s'inscrire dans le programme de revitalisation du quartier en cours et contribuer à la dynamique du nouveau quartier du 10e arrondissement déjà valorisé par les équipements voisins comme le Palais omnisports, le parc du 26e Centenaire et le futur pôle nautique", fait valoir Antoine Nougarède, directeur de l'immobilier commercial d'icade.

Les porteurs du projet comptent sur l'effet d'entraînement des ensembles immobiliers déjà réalisés ou en cours : Cap Est et ses 460 logements, Rive Parc Le Rouet avec 1 200 logements neufs répartis en 14 programmes, la ZAC de La Capelette avec 2 500 logements et 40 000 m2 de bureaux, Vallon Régny et ses 1 000 logements, 8 000 m2 de commerces et bureaux, la nouvelle zone de Saint-Loup ou sont prévus 400 logements, des commerces et locaux d'activité.

Toujours le même mot d'ordre : récupérer les chalands qui ont fui vers les abords de Marseille faute de trouver une offre commerciale en hyper centre, argumentant encore et encore pour dire que Bleu Capelette n'est pas un concurrent des équipements de Plan de Campagne et de la Valentine. "Notre projet se justifie parce que tous les fondamentaux du commerce sont réunis selon un principe cher aux Anglo-saxons : l'emplacement, l'emplacement, l'emplacement", ajoute Antoine Nougarède, s'appuyant sur "la faible densité de surface de vente de l'agglomération - 1 363 m² pour 1 000 habitants - très inférieure au ratio départemental ou national" ainsi que sur "une zone de chalandise de 80 000 personnes à 5 minutes à pied mais qui rayonne plus largement sur un périmètre de 900 000 habitants".


Du fait de la sociologie du quartier - aisée au Sud, plus populaire à l'Est et au Nord, le complexe - 42 000 m², 80 boutiques (mode, beauté, équipement de la maison) dont 7 à 8 moyennes surfaces, 8 restaurants dont deux signés (Subway et Amélie Crêpes) avec terrasses extérieures - a opté pour un positionnement mass-market.

À ce jour, outre une architecture "marquante avec formes douces, une toiture au design innovant, des façades en ondulation, une ouverture vers le ciel, un vaste parvis au traitement minéral qui prolonge les espaces publics du Palais omnisports, une lumière naturelle grâce à de larges verrières sur toutes leurs surfaces, le traitement en place du village du R+2", expliquent les architectes, les deux éléments nouveaux restent l'accueil du premier Auchan Gourmand de France et le multiplexe.

Auchan proposera sur 4 500 m2 une offre alimentaire différenciante pour clientèle urbaine aisée. Quant au cinéma, "notre partenariat avec Pathé nous permet de proposer les produits de Pathé Live. À Paris ou à Lyon, le public cinéphile va dans les multiplexes dont il apprécie le confort des salles et la qualité des projections. Ici, ce n'est pas encore le cas. Nous allons relever le défi avec une programmation spécifique, des films de qualité sans pour cela aller vers le cinéma d'art et d'essai, mais dans laquelle se côtoieront aussi bien des films familiaux que des films en VO. Nous allons pouvoir faire des choix dans un environnement de qualité", explique Didier Tarizzo.

Quant au chantier, il devrait être attribué à l'issue de l'été. En lice, Vinci Construction et Fayat Bâtiment.

Adeline DESCAMPS


Repères
> Surface hors oeuvre nette (SHON) : 59 000 m2
> Surface GLA : 42 500 m2
> 3 niveaux
> 1 multiplexe Pathé Les 3 Palmes de 12 salles (soit 2 840 places)
> 1 hypermarché Auchan Gourmand de 4 500 m2 de surface de vente
> 80 boutiques dont 7 moyennes surfaces
> 8 restaurants avec terrasses extérieures
> 210 M€ d'investissement

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :