Bouygues choisi pour le stade Vélodrome

 |   |  286  mots
Le stade ultra-moderne qui comptera 67 000 places, contre 58 000 actuellement, sera signé GFC Construction, filiale de Bouygues. Montant des travaux : 273 M?.


GFC Construction est à la tête du groupement lauréat associant des banques, la Caisse des dépôts, la Caisse d'épargne et OFI InfraVia.
La capacité du stade reconfiguré sera portée à 67 000 places (contre 58 000 actuellement) et près de 6 000 sièges VIP seront installés dans des loges positionnées dans l'axe du terrain. De quoi permettre à l'OM d'accroître ses recettes guichets et d'être ainsi moins tributaire des droits TV (autour de 43 % du chiffre d'affaires du club).
Enfin, 8 900 m2 d'espaces de réception seront aménagés sous les tribunes. La modernisation du stade, accélérée par l'obtention de l'Euro 2016, devrait cependant s'accompagner d'un relèvement du tarif de location. En 2014, l'OM devra verser une quittance annuelle de 6 M€.
Pendant la durée du chantier (de l'été 2011 à été 2014), le stade restera utilisable même s'il ne pourra accueillir que 42 000 spectateurs, soit le nombre d'abonnés de l'OM.
La rénovation de l'enceinte est impérative si Marseille veut accueillir les rencontres de l'Euro 2016, dont l'organisation a été attribuée à la France fin mai.
L'opération, d'un coût estimé de 273 M€, devrait être financée quasi intégralement par l'État (28 M€) et les collectivités (ville 173 M€, MPM 20 M€, région Paca (somme restant à définir), Cg13 30 M€), le solde étant pris en charge par le groupement qui se rémunérera avec l'obtention de droits à bâtir (60 000 à 100 000 m2 de shon) aux abords du stade.
De nouveaux parkings seront également implantés, un stade de rugby verra le jour à proximité du site, tandis que les berges de l'Huveaune seront réaménagées


William Allaire


Retrouvez un dossier complet sur le business de l'OM dans MéridienMAG actuellement en kiosque

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :