CMA CGM signe deux accords économiques avec la Chine

 |   |  267  mots
Le groupe marseillais dirigé par Jacques Saadé a profité de la présence du Premier ministre chinois, Li Keqiang, pour conclure officiellement deux accords économiques d'importance.

Il avait sorti tout exprès le CMA CGM Orfeo, le navire qui dessert notamment les ports de Shangaï, Ningbo, Yantian, Chiwan, Port Klang ou Xiamen, le parant de deux drapeaux chinois de 40 mètres et le faisant stationner face à sa tour. En accueillant le Premier ministre chinois et notre ministre des Affaires Étrangères, Jacques Saadé, avait mis les petits plats dans les grands pour officialiser la signature de deux partenariats majeurs.

Prévoir le futur

Le premier est un partenariat stratégique signé avec le groupe China Merchants. Il s'inscrit dans le cadre du projet "One Belt, One Road" dessiné par le gouvernement chinois et dont l'objectif est de permettre le développement d'infrastructures et de projets liés à la logistique. Les deux groupes vont désormais étudier et évaluer ensemble les opportunités d'investissements qu'ils vont pouvoir effectuer dans les ports et les infrastructures logistiques.
Le second concerne un protocole d'accord finalisé avec la banque Cexim qui offre à CMA CGM l'opportunité de bénéficier de solutions de financement sous forme de prêts et/ou de garanties pour un montant d'1 milliard de dollars et qui pourraient être activées pour les futures commandes de navires et de conteneurs passées en Chine.

Partenaire au long cours

La Chine est depuis longtemps un pays qui participe au développement de CMA CGM. Le groupe y est présent depuis 1992 et est connu là-bas sous le nom de Da Fei, littéralement "Celui qui va de l'avant". Il y emploie 1 700 collaborateurs répartis dans 74 bureaux présents dans 25 provinces.

Laurence BOTTERO

Crédit photo : CMA CGM

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :