Cannes : Le Technopôle de l'image reçoit sa pépinière

 |   |  439  mots
Le projet de technopôle de l'image, baptisé Bastide Rouge, se concrétise avec la pépinière d'entreprises CréACannes. Un bâtiment de 800 m2 de surface de plancher rénové pour un coût d'1,9 M?.

e projet de technopôle de l'image, baptisé Bastide Rouge, se concrétise avec la pépinière d'entreprises CréACannes. Un bâtiment de 800 m2 de surface de plancher rénové pour un coût d'1,9 M€.

C'est l'un des projets urbanistiques majeurs de la Ville de Cannes : la technopôle de l'image, dont l'idée a été lancée dès 2006 mais qui a connu quelques difficultés administratives, vient de prendre forme avec l'inauguration de la pépinière d'entreprises. Baptisée CréACannes, elle n'est que l'une des composantes d'un ensemble qui doit à terme inclure un hôtel d'entreprises, installé dans les mêmes locaux que l'Université Nice Sophia Antipolis (qui devrait y installer un campus axé sur la recherche et l'enseignement liés aux technologies numériques, aux médias et au tourisme), un laboratoire d'imagerie numérique, un multiplexe, des bureaux et des commerces.

13 entreprises installées
C'est dans une ancienne usine à gaz de 800 m2 de surface de plancher sur 3 niveaux, entièrement rénovée par la municipalité qui en assumait la maîtrise d'ouvrage que les 18 bureaux (de 9 à 25 m2), les deux open spaces, l'espace de co-working et l'espace de détente ont été installés, après neuf mois de travaux. Une terrasse de 125 m2, un jardin de 300 m2, un parking de 24 places complètent l'ensemble. Treize entreprises ont déjà pris possession des lieux - spécialisées dans les serious game, la vidéo, le développement web, la photographie, l'événementiel et l'audiovisuel - ce qui fait que la pépinière, tout juste officiellement inaugurée, est déjà remplie.


Prix attractif

Elle offre une location à un prix (170 €/m2/an HT.HC) 20 % en dessous de celui du marché afin de "créer un environnement catalyseur de création et de croissance", a jusitifé David Lisnard, l'adjoint en charge du développement économique. "Nous n'avons pas à dire aux entreprises comment entreprendre mais à les soutenir pour les aider à passer le cap fatidique des deux ans d'existence". Pour compléter la panoplie de services proposés aux jeunes hébergés, la Chambre de Commerce et d'Industrie Nice Côte d'Azur a choisi de quitter ses locaux du centre-ville pour s'installer au sein de Bastide Rouge. Mais aussi d'autres structures comme le Pôle de compétitivité Pégase (aérospatial), les incubateurs Paca-Est et Coopétic (spécialisé en audiovisuel) ou encore le pôle de compétitivité régional Primi transmedia.

L. BOTTERO


Photo : Neuf mois de travaux ont été necessaires pour transformer une ancienne usine à gaz de 800 m2 en une pépinère d'entreprises.

©ville de Cannes

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :