Cannes reçoit l ? événement clé du marché de la croisière

 |   |  366  mots
Seatrade Med, le grand rendez-vous de tous les acteurs professionnels européens de la croisière, aura lieu pour la première fois en France. Cannes a été retenue pour accueillir l?édition 2010 du 30 novembre au 2 décembre.


Après Gênes (Italie) de 1996 à 2004, Naples (Italie) en 2006 et Venise (Italie) en 2008, le salon international du yachting et de la croisière, qui a lieu tous les deux ans en Méditerranée, fait escale en France pour la première fois. Considéré comme la vitrine de l'industrie de la croisière, Seatrade Med rassemble 160 exposants (construction et réparation de navires, équipementiers, constructeurs de navires, ports, agents maritimes, compagnies de croisières et de ferry, tours opérateurs et agences de voyages). Près de 60 pays sont représentés et 4 000 visiteurs sont attendus. « L'enjeu était de taille, confie Alain Gumiel, président du French Riviera Cruise Club (FRCC), qui réunit le CRT, la CCI, les villes de Cannes, Nice et Villefranche-sur-Mer et leurs offices du tourisme. »
Pour recevoir l'événement, Cannes a mis les bouchées doubles. « Nous avons fait des efforts pour être attractifs », précise Martine Giuliani, directrice générale du Palais des festivals. Sur le tarif catalogue - qui restera secret - le Palais des festivals aurait consenti une remise de 30 %. Et c'est en novembre 2009 que l'affaire est conclue.
« Pour espérer gagner des croisiéristes, dans les années à venir, nous devons leur montrer la diversité de notre région. », ajoute Alain Gumiel. Pour ce faire, des visites touristiques seront organisées à l'intention des prescripteurs : représentants des tours opérateurs, des agences de voyages et des compagnies de ferry. L'enjeu n'est pas négligeable. En moyenne, un croisiériste dépense entre 90 et 150 euros lors des escales. Selon les chiffres de la CCI Nice Côte d'Azur, les 750 000 passagers enregistrés en 2009 dans les Alpes-Maritimes auraient généré 70 M€ pour l'économie locale. « Pour nous, ce n'est pas une manifestation importante en termes de visiteurs, concède Martine Giuliani. Certains congrès, comme le MIPIM, drainent plus de 17 000 personnes. » S'il n'est pas le salon de l'année, le Seatrade Med 2010 est stratégique dans le sens où il positionne la région sur un marché en plein essor.

Piérine Herbin

Photo : Le French Riviera Cruise Club a soutenu l'organisation du Seatrade 2010 à Cannes, lors du dernier Cruise Shipping Miami de mars dernier (copyright FRCC).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :