Chrisar Software Technologies dope sa R&D

 |   |  580  mots
Le bureau d'études spécialisé dans l'acoustique sous-marine et aérienne, basé à La Seyne-sur-Mer, a engagé un plan d'investissement en R&D visant à doubler son CA à horizon 2016. Un renforcement de haut de bilan est envisagé.

"Chrisar cherche à se développer et à exister mais en gardant ce qui la guide, à savoir la politique produit, explique Patrick Mugnier, cofondateur et gérant de Chrisar Software Technologies (925 K€ de CA en 2013 et 20 personnes). Nous investissons dans la R&D en amont, qui représente 40 à 50 % de notre chiffre d'affaires, et dans les services autour des produits, essentiellement des logiciels, en aval." Créée en 2003 par une équipe affichant plus de 25 ans d'expérience en réalisation de systèmes acoustiques sous-marins pour le naval de défense, la PME travaille essentiellement dans l'acoustique et à 80 % pour le secteur de la défense (marine française, DCI/Navfco, DGA, DCNS, Thalès, ECA). Les produits développés ont des applications dans la lutte sous-marine, la détection de défauts de surface (utilisé par exemple à l'intérieur des bâtiments abritant des activités nucléaires), les simulateurs tactiques, les simulateurs d'ambiance sonore et la simulation de propagation sonore sous-marine. Chrisar possède par ailleurs une expertise dans la géolocalisation (suivi de flottes mobiles, monitoring et partage d'informations par satellite avec une couverture mondiale) et la biodiversité (système de limitation des risques de collision entre baleines et grands navires qui équipe notamment des bateaux de La Méridionale).

Présente au MAST en Turquie en juin

"Nous avons lancé un plan d'investissement horizon 2016 (montant non communiqué) qui doit permettre de renforcer notre offre existante dans l'acoustique sous-marine et de la diversifier avec le lancement d'une nouvelle gamme de calculateurs acoustiques sous-marins. Notre activité dans ce domaine était principalement tournée vers la France, un marché un peu saturé car dépendant essentiellement du secteur de la défense. Notre croissance passe donc par un développement commercial à l'international", précise le dirigeant. Déjà présente depuis 2008 au Brésil, Chrisar se tourne notamment vers l'Asie du Sud-Est (Singapour, Malaisie et Vietnam), et la Turquie, où le salon MAST (Maritime Systems and Technology) sur la sécurité maritime et la défense doit se tenir en juin 2014.

Centre d'essais et d'expertise en mer profonde : un investissement de 12 M€

Après une année 2013 difficile, durant laquelle Chrisar s'est centrée sur la R&D, la PME prévoit de réaliser un CA stable, à environ 1 M€ en 2014 et espère que ses investissements porteront leurs fruits rapidement en vue de doubler le volume des ventes d'ici 2016. "Dans ce contexte, une opération de renforcement de haut de bilan est sérieusement envisagée", annonce Patrick Mugnier. Membre du pôle de compétitivité Mer Méditerranée et du collège PME du comité de pilotage en charge de l'élaboration et de la mise en œuvre de la stratégie du pôle, Chrisar Software Technology est par ailleurs cofondateur et actionnaire de la compagnie Abyssea (11 associés), créée en 2010 pour la conception, la fabrication et l'exploitation de stations sous-marines au Nord de l'île du Levant. Porté par des PME, le pôle Mer et la Caisse des dépôts, ce centre d'essais et d'expertise en mer profonde, représentant un investissement d'environ 12 M€, doit permettre de valider des équipements et procédures d'exploration et d'exploitation du milieu sous-marin. Il comprendra deux plates-formes sous-marines à 1 300 et 2 400 mètres de fond, offrant des communications haut débit et jusqu'à plusieurs centaines de kW de puissance électrique. Il devrait être opérationnel à l'automne 2014.

C.HENRY

Photo : Patrick Mugnier, cofondateur et gérant de Chrisar Software Technologies

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :