Cinq entreprises régionales rejoignent le 1er cluster de PME de Défense

 |   |  512  mots
ActiveEon, Novadem, Opera Ergonomie, IRTS et Sofresud se sont regroupées au sein d'EDEN PACA. D'ici deux ans, le cluster de PME Défense espère compter une trentaine de membres en région.

Fondée en 2008 par six entrepreneurs rhônalpins, EDEN (European Défense Economic Network) est le premier cluster français dédié aux PME de Défense, Sécurité et Sûreté. Il compte aujourd'hui 80 membres représentant 6 500 emplois et 650 M€ de C.A. Après Rhône-Alpes, Bretagne et Centre, Paca rejoint la fédération. Bernard Alhadef, Pdg de Sofresud, en a été désigné président.

Sous l'impulsion de la Direction Générale de l'Armement (DGA), avec le soutien de la CCIV et de la CCIR, 5 PME de la région ont d'ores et déjà rejoint le réseau. ActiveEon (éditeur de logiciels open source, C.A de 245 K€ en 2011), Novadem (concepteur de drones de faible envergure, C.A de 244 K€ en 2011), Opera Ergonomie (cabinet conseil spécialisé dans l'ingénierie de l'interaction homme-machine, C.A de 330 K€ en 2011), IRTS (constructeur informatique, C.A de 11,6 M€ en 2011) et Sofresud (développeur de logiciels et matériels de systèmes embarqués, C.A de 1,6 M€ en 2012) ont décidé de s'unir pour pénétrer un marché difficile d'accès et se donner plus de visibilité tant sur le plan national qu'à l'export.

En mutualisant leurs compétences, leurs réseaux et leurs informations, elles entendent également proposer des solutions globales qui leur permettront de répondre à des appels d'offres ensemble. "Ce sera notre atout par rapport aux grands comptes qui proposent des solutions propriétaires de R&D, déjà amorties et adaptées en fonction des besoins du client", argue Jean-Alexis Tanchou, co-gérant d'Opera ergonomie et vice-président chargé du développement international pour EDEN PACA.

Une démarche idoine au moment où le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, présente son Pacte Défense PME (40 mesures en faveur des PME et ETI du secteur). Il est notamment question de flécher des marchés de moins de 15 K€ en priorité vers les PME et TPE ainsi que de priviliégier le réflexe PME dans la passation des marchés publics en leur accordant notamment des travaux de R&T d'un montant inférieur à 2 M€.


En 2012, la DGA aurait passé 6,368 Mds € de commande à l'industrie. Selon la CCIV, sur 1 800 entreprises françaises connues d'elle, 220 seraient implantées en région PACA, représentant 12 000 emplois. Avec 30% de PME de la Base Industrielle et technologique de la Défense (BITD), implantées dans le Var, 4 600 emplois sont concernés. Autour de ces entreprises stratégiques, le réseau de sous-traitance compte 250 PME varoises, qui seraient impliquées directement ou indirectement sur les marchés de la Défense.
Au niveau national, selon Le Ministère de la Défense, le nombre de PME de la filière serait au nombre de 4 000. Jean-Yves Le Drian, dont le ministère détient un budget annuel de 16 Mds €, a annoncé dernièrement que les achats dédiés à la recherche allaient augmenter de 10% en 2013.

Fabien Groué

Photo : Jean-Alexis Tanchou, co-gérant d'Opera ergonomie et vice-président chargé du développement international pour EDEN PACA.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :