DBS met le régionalisme en bouteille

 |   |  316  mots
Fort du succès de sa Bière des Cigales et de son Provença Cola, l?entreprise avignonnaise de distribution de boissons continue d?élargir sa gamme de produits estampillés ?Provence? pour augmenter la part de ses ventes en GMS.

À l'occasion du lancement de la dernière née de ses bières, la société avignonnaise va s'offrir au printemps une campagne publicitaire d'envergure par affichage et messages radio (elle consacre 60 000 € annuels pour sa communication). Un effort inédit pour l'entreprise destiné à mettre en valeur la version "brune" de sa Cigalette, une blanche au thym élaborée par un maître brasseur lancée l'année dernière au début des premières chaleurs estivales qui a rapidement conquis une clientèle régionale appâtée par l'estampille provençale du produit.

Conçue en 2008, la grande sœur, baptisée Bière des Cigales, a inauguré une nouvelle ère de l'activité de DBS, jusqu'alors concentrée sur la simple distribution aux cafés, restaurants et hôtels (1 000 références pour 300 clients). En optant pour la fabrication de boissons maison, l'entreprise, créée en 2004 et installée sur 2 200 m² en zone industrielle de Fontcouverte, s'ouvre de nouvelles perspectives. Désormais, Stefano Di Piazza, son gérant, entend installer ses propres produits dans les rayons de la grande distribution. En s'adaptant au cahier des charges de la GMS (il a retravaillé le conditionnement en pack de 6 bouteilles), ce fils de cafetier qui a fait ses armes chez InBev (Stella Artois, Beck's, Leffe, Jupiler ...) vise un objectif de 40% de ses ventes dans ce secteur, contre 10% actuellement.


Son Provença Cola, disponible depuis 2009, est l'autre marque à l'origine du décollage de DBS. Une version "light" du breuvage est en prévision. Elle devrait renforcer la réputation d'une société pour l'heure solidement implantée dans le Vaucluse, le Gard rhodanien, la Drôme provençale et le Nord des Bouches-du-Rhône et qui ambitionne de traiter avec les centrales d'achat de tout le Sud de la France. L'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 3,6 M€ en 2012 et emploie 15 personnes à temps plein.

Pauline Pratelli-Rugiero



Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :